Bac 2017 : votre diplôme peut vous rapporter de l’argent

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Des candidates découvrent leurs résultats, le 7 juillet 2015, au lycée Guillaume Budé de Limeil-Brevannes (Val-de-Marne).
Des candidates découvrent leurs résultats, le 7 juillet 2015, au lycée Guillaume Budé de Limeil-Brevannes (Val-de-Marne). Des candidates découvrent leurs résultats, le 7 juillet 2015, au lycée Guillaume Budé de Limeil-Brevannes (Val-de-Marne).

Les résultats du baccalauréat, publiés mercredi 5 juillet, sont formels : votre enfant a décroché son baccalauréat avec mention. Il a peut-être droit à une bourse voire à des cadeaux offerts par votre mairie, votre conseil départemental ou votre conseil régional. Vous devez (ou votre enfant doit) contacter au plus vite ces administrations (par exemple le service dédié à la jeunesse) ou son lycée pour savoir s’il a la faculté d’en bénéficier et connaître les démarches à accomplir (courrier à envoyer avant une date limite, pièces à fournir, etc.).

Bien entendu, il est impératif de résider ou d’être scolarisé dans le territoire concerné au moment du bac. Impossible, par exemple, pour un bachelier lyonnais de prétendre à la bourse au mérite de 900 € versée aux bacheliers franciliens ayant obtenu la mention très bien et répondant à des critères sociaux. Une aide renouvelable deux fois.

Des conditions strictes

Les modalités et les dates de versement varient. Des administrations posent des conditions strictes. C’est par exemple le cas à Cannes. La mairie de la célèbre commune attribue sur critères sociaux une aide comprise entre 500 et 3 000 € (renouvelable une fois) aux diplômés d’un bac général ou technologique avec mention très bien entamant un cursus long et sélectif. À Nice, sans conditions de ressources, les diplômés ayant obtenu la mention très bien peuvent percevoir une prime de 300 €, quelle que soit leur filière.

Vous pouvez cumuler l’une de ces aides avec la récompense de 200 € attribuée par le conseil départemental des Alpes-Maritimes. Les bacheliers ayant obtenu une moyenne supérieure à 16 y ont droit.

Le conseil départemental des Yvelines propose lui une bourse de 500 € aux titulaires d’un bac avec mention très bien. Une somme allouée sous conditions de ressources.

La mairie de Montrouge (Hauts-de-Seine) peut verser aux diplômés ayant obtenu la mention bien ou très bien une prime de 400 ou de 800 €. La somme permettra aux bénéficiaires d’« acquérir du matériel informatique/numérique, [de] faire un séjour linguistique, passer leur permis de conduire ou payer leurs frais d’inscription dans un établissement d’enseignement supérieur (écoles, université), ou dans un organisme de formation en langues étrangères ou encore un organisme de soutien aux études supérieures ».

Toujours en Ile-de-France, la mairie de Villemonble (Seine-Saint-Denis) attribue une récompense aux titulaires du bac ayant obtenu la mention B ou TB : 150 ou 300 €.

Une prime à tous les lauréats

Votre moyenne est inférieure à 12 ? Des collectivités offrent une prime à tous les lauréats du bac, avec ou sans mention. À l’image de la mairie d’Ollioules (Var), qui leur donne 190 €.

A lire aussi