Automobile : le plan du gouvernement en faveur de la voiture électrique

Multiplication des bornes de recharge, places de parking gratuites, bonus écologique maintenu à 6 000 €… Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé une série de mesures pour inciter les Français à rouler en voiture électrique.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
L’Etat souhaite faire passer le nombre de bornes de recharge de 10 000 (dont 1 300 en Ile-de-France) à environ 35 000 en trois ans.
L’Etat souhaite faire passer le nombre de bornes de recharge de 10 000 (dont 1 300 en Ile-de-France) à environ 35 000 en trois ans. L’Etat souhaite faire passer le nombre de bornes de recharge de 10 000 (dont 1 300 en Ile-de-France) à environ 35 000 en trois ans.

A l’occasion des cent ans de l’Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA), le président de la République a présenté mercredi 13 février un vaste plan pour « accélérer la transition vers les voitures électriques » en France. L’objectif est de passer de 200 000 à un million de véhicules électriques et hybrides rechargeables en circulation d’ici 2022.

Les mesures proviennent d’un rapport commandé à Patrick Pélata, ancien directeur général de Renault, et Xavier Mosquet, du cabinet de conseil Boston Consulting Group (BCG).

100 000 points de recharge d’ici 2022

L’Etat souhaite faire passer le nombre de bornes de recharge de 10 000 (dont 1 300 en Ile-de-France) à environ 35 000 en trois ans. Une borne pouvant être dotée de plusieurs prises, cela représente 100 000 points de recharge.

Par ailleurs, 90 % des recharges se faisant à la maison ou au travail, le gouvernement veut faciliter l’installation de bornes à domicile. Pour cela, il veut réduire le délai d’autorisation d’installation d’une borne dans une copropriété de six à trois mois.

Enfin, un futur décret devrait laisser à l’entreprise le choix de ne plus considérer la recharge d’un véhicule électrique comme un avantage en nature. Elle pourra proposer au salarié un forfait de recharge afin de simplifier les calculs.

Maintien du bonus écologique

Actuellement, l’Etat accorde une aide de 6 000 € pour l’achat ou la location de longue durée (au moins deux ans) d’un véhicule neuf électrique. Revu chaque année, le montant de ce bonus écologique pourrait être fixé jusqu’en 2022.

Des places de parking gratuites

Le gouvernement envisage de proposer des places de parking gratuites pour les véhicules électriques ainsi que des voies de circulation réservées ou prioritaires.

Un Airbus européen de la batterie électrique

« En tant que président de la France, je ne peux pas être satisfait d’une solution où 100 % des batteries de mes voitures électriques sont produites en Asie », a déclaré Emmanuel Macron. L’Etat va ainsi participer, à hauteur de 700 millions d’euros sur cinq ans, à la création d’un géant européen des batteries pour véhicules électriques. L’Allemagne a promis, elle, d’investir 1,12 milliard d’euros dans ce consortium et deux usines devraient voir le jour, l’une en France et l’autre en Allemagne.

A lire aussi

Partager cet article :