Automobile : 10 conseils pour consommer moins de carburant

Le prix du carburant atteint des niveaux très élevés, vous pouvez dépenser moins en consommant moins pour effectuer mes mêmes trajets. En respectant quelques règles de conduite qui, avantage supplémentaire, feront de vous un conducteur plus zen et amélioreront votre sécurité. Vous êtes tenté ? Essayez. Les économies sont au rendez-vous.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture

Pour consommer moins de carburant, il faut avoir un véhicule en bon état, le plus léger possible et éviter de réduire les qualités aérodynamiques de la carrosserie, en laissant une galerie de toit quand elle n’est pas indispensable par exemple. Et adopter des réflexes d’éco conduite.

1 - Surveillez votre régime moteur

La consommation d’un moteur essence est généralement optimale entre 2 000 et 2 500 tours, celle d’un moteur diesel entre 1 500 et 2 000 tours. Surveillez votre compte-tours et passez les rapports de vitesse pour rester dans ces plages.
Sur le plat, vous serez amenés à rouler en cinquième voire en sixième dès les 50 km/h. Conduire avec souplesse en évitant les accélérations intempestives et les freinages brusques permet d’alléger la facture. Enfin, lâcher l’accélérateur le plus tôt possible dès qu’un arrêt se profile est une bonne habitude à adopter.

2 - Enclenchez le régulateur de vitesse même en agglomération

Si le véhicule est équipé, utiliser le régulateur de vitesse permet de rouler avec davantage de régularité. Evidemment, il faut que la circulation soit fluide et que le conducteur garde le pied face à la pédale de frein pour réagir au moindre problème.
Attention toutefois à ne pas enclencher le régulateur sur une chaussée glissante. Le régulateur entretient l’allure à la perfection et stabilise la consommation mieux que n’importe quel éco-pilote.

3 - Anticipez sur les trajets connus pour rouler plus soft

Si vous connaissez le trajet par cœur, vous savez à quel moment vous devez ralentir et vous pouvez anticiper sur les parties les plus roulantes. Faites l’essai, vous pouvez sûrement mettre le même temps en consommant beaucoup moins.

4 – Coupez le moteur pour tous les arrêts supérieurs à 30 secondes

Quand le moteur est chaud, démarrer n’entraîne pas de surconsommation avec nos systèmes de démarrage électronique actuels.
Sur un parcours urbain, adopter ce réflexe permettrait d’abaisser la consommation de 15 %. C’est ce que permet le système « stop and start » installé sur de plus en plus de véhicules récents.

5 – Examinez votre consommation sur l’ordinateur de bord

Sur certains modèles, le tableau de bord indique si la consommation est économique (voyant vert) ou si, dans la situation présente, vous pouvez moins consommer. Levez donc le pied dès que l’indication Eco disparaît de votre vue.

6 - Soignez l’entretien de votre moteur

Un moteur bien réglé consomme moins – mal réglé, la surconsommation peut atteindre 25 % - et une huile usagée lubrifie moins bien le moteur. Sans oublier l’augmentation des polluants ! Faites entretenir votre véhicule tous les 20 à 30 000 km ou tous les ans.

7- N'oubliez pas la climatisation

Rouler avec la climatisation n’accroît que très légèrement la consommation, mais rouler avec une climatisation défectueuse l’augmente de façon significative. Pensez à faire contrôler votre système d’air conditionné et à changer le filtre de pollen selon les recommandations du constructeur.

8 – Vérifiez la pression et l’état des pneus

Sous gonflés, les pneumatiques augmentent la consommation de 5 % de par la dégradation de l’adhérence au sol. Et, sur les flancs, les défauts révélés par la présence de chocs, de pointes ou d’hernies risquent de provoquer un phénomène de « crevaison lente » qui dégradera l’adhérence.

9 – Respectez l’aérodynamisme de votre voiture

Décrochez la galerie du toit, évitez de rouler chargé, ne roulez pas sur autoroute avec fenêtre ou toit ouverts, tous ces détails dégradent l’aérodynamisme de la voiture et peuvent augmenter sensiblement la consommation (on parle de 10 à 20 %). Enfin, pensez à répartir la charge à l’intérieur du véhicule, votre sécurité et celle de vos proches sera aussi mieux assurée.

10 – Privilégiez les longs trajets

Les éléments mécaniques ont besoin d’atteindre une température idéale de fonctionnement, ce qui nécessite environ vingt minutes, pour assurer la meilleure dépollution et la consommation optimale. Inutile de faire chauffer le moteur avant de rouler pour faire monter la température, ce sera autant de carburant qui se rajoutera au trajet.
Et pourquoi ne pas privilégier la marche à pied ou le vélo pour effectuer des trajets inférieurs à dix minutes. Il parait qu’en plus c’est bon pour la santé...

df
Ignace Manca
Publié le

Partager cet article :