Attention aux escrocs usurpant l’identité du fisc

Face aux courriels vous demandant votre numéro de carte bancaire, la Direction générale des finances publiques met en garde les contribuables.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Ne répondez pas à un courriel frauduleux que vous pourriez recevoir.
Ne répondez pas à un courriel frauduleux que vous pourriez recevoir. Ne répondez pas à un courriel frauduleux que vous pourriez recevoir.

Vous pensez avoir reçu un courrier électronique de l’administration fiscale vous annonçant un remboursement de crédit d’impôt ou vous réclamant une somme d’argent ?

Il s’agit certainement d’une tentative d’escroquerie avec usurpation d’identité par « ‘‘hameçonnage’’ » (traduction de l’anglais « phishing »), avertit la Direction générale des finances publiques (DGFiP) dans un texte diffusé lundi 19 septembre sur le site impots.gouv.fr.

Dans la plupart des cas, vous êtes « invité » à vous « connecter à un formulaire en ligne, imitant » cette plateforme.

L’usurpateur peut exiger que vous lui fournissiez votre numéro de carte bancaire. Or, jamais le fisc ne vous demande ce numéro « pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles », rappelle la DGFiP.

Ce qu’il faut faire si vous recevez un courriel frauduleux

Si vous recevez un courriel frauduleux, l’administration vous conseille de :

  • ne pas répondre ;
  • ne pas cliquer sur les liens proposés ;
  • supprimer le message.

A lire aussi

Partager cet article :