Attentats : bientôt un dispositif d’alerte européen par SMS

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Un dispositif européen d’alerte attentat par SMS va être mis en place.

Six mois après l’arrêt de l’application mobile Alerte attentat, le gouvernement français va devoir plancher sur la mise en place d’un nouveau système d’alerte d’urgence par SMS. Les députés européens ont, en effet, adopté mercredi 14 novembre un paquet législatif incluant la création d’un tel dispositif dans chaque pays membre de l’Union européenne.

En cas d’attentat ou de catastrophe majeure, les citoyens européens situés à proximité de la zone de danger devront pouvoir être alertés directement sur leur téléphone portable via un SMS ou une application mobile.

Un 112 inversé

« Nous avons les moyens et la technologie d’avoir des systèmes modernes d’avertissement du public, mais nous avons largement échoué à bien les utiliser. La nouvelle législation va assurer que maintenant nous le fassions », s’est réjoui dans un communiqué Benoit Vivier, responsable des affaires publiques de l’association EENA (European Emergency Number Association).

Le système s’appellera « 112 inversé », en référence au numéro d’urgence disponible dans toute l’Union européenne, et les Etats membres auront jusqu’à mai 2022 pour le mettre en place. La mesure doit encore obtenir l’aval du Conseil européen le mois prochain.

Des alertes via les réseaux sociaux en France

Depuis l’arrêt de l’application SAIP (système d’alerte et d’information aux populations), le gouvernement a décidé de miser sur les réseaux sociaux. Il a signé des partenariats gratuits avec Facebook, Google et Twitter afin que soient diffusés plus largement les messages du ministère de l’Intérieur en cas d’attaque terroriste ou de catastrophe naturelle. Sur Twitter par exemple, le compte officiel @Beauvau_Alerte informe les abonnés lorsqu’un événement grave survient en France. Pour ne manquer aucune alerte, il est recommandé d’activer les notifications.

A lire aussi