Assistantes maternelles : un métier peu rémunéré pour de nombreuses heures de travail

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
En juin 2014, le salaire moyen d'une assistante maternelle s'élevait à 1 108 euros net par mois.
En juin 2014, le salaire moyen d'une assistante maternelle s'élevait à 1 108 euros net par mois. En juin 2014, le salaire moyen d'une assistante maternelle s'élevait à 1 108 euros net par mois.

En juin 2014, 321 000 assistantes maternelles – en majorité des femmes âgées de 40 à 55 ans étaient employées par des particuliers en France. Leur salaire horaire moyen était de 3,40 euros nets par enfant accueilli, rapporte une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees)* publiée le 29 août.

Le salaire mensuel dépend principalement du nombre total d’heures rémunérées. En juin 2014, il s’élevait en moyenne à 1 108 euros net par mois par assistante maternelle, quel que soit le nombre d’enfants accueillis, soit un montant plus faible que le Smic – fixé à 1 133, 18 euros nets – comme l’autorise la loi. Pour un salaire calculé sur une base par heure et par enfant, le plancher légal est fixé à 0,281 fois le Smic horaire, soit 2,06 euros nets par heure et par enfant en 2014. A ce salaire minimum, s’ajoutent des indemnités qui servent à couvrir les besoins des enfants (repas, transport, etc.).

Selon les besoins et moyens financiers de leurs employeurs, les écarts de salaires peuvent être importants. En moyenne, le nombre d’heures d’accueil mensuel s’élève à 335 heures. Mais « un quart des assistantes maternelles sont rémunérées pour moins de 190 heures par mois et un quart pour plus de 456 heures », rapporte l’étude.

Mieux payées en Ile-de-France, dans le Sud-Est et les DOM

Les écarts de rémunération des assistantes maternelles sont également géographiques. C’est dans la région parisienne, le Sud-Est de la France et les DOM que les taux horaires sont les plus élevés. « Le salaire horaire augmente en fonction de la taille de l’aire urbaine de la commune », note la Drees. A Paris, une assistance maternelle gagne 1 455 euros nets par mois. A l’inverse, dans les communes rurales, le salaire mensuel net moyen s’élève à seulement 987 euros.

Des semaines de travail plus longues que celles des employés

Par ailleurs, la durée hebdomadaire de travaildes assistantes maternelles est plus élevée que celle déclarée par les employés en général. En moyenne, elles travaillent 40 heures par semaine, contre 33 heures pour l’ensemble des employés. Un quart effectue plus de 49 heures par semaine et une sur dix plus de 53 heures par semaine. A l’inverse, un quart travaille moins de 33 heures par semaine. Notez qu’au-delà de 45 heures hebdomadaires, les heures sont majorées.

Leur rythme de travail est concentré sur 4 ou 5 jours. 22 % travaillent 4 ou 4,5 jours et 67 % 5 jours. Leurs journées de travail sont ainsi en moyenne plus longues que celles des autres salariés. Par contre, leur temps de travail dépendant des contraintes de leurs employeurs, peu d’assistantes maternelles travaillent les week-ends (7 % le samedi et 2 % le dimanche).

Malgré un temps de travail plus élevé, les assistantes maternelles gagnent en moyenne 26 % de moins que les autres employés.

A noter, les parents peuvent percevoir une aide financière pour l’emploi d’une assistante maternelle agréée.

A lire aussi