Arnaque : gare aux smartphones d’occasion vendus sur Internet

Des milliers de particuliers ont eu la mauvaise surprise de voir leur smartphone, acheté d’occasion, bloqué par Free du jour au lendemain. Pourquoi ? Comment en récupérer l’usage ? Nos explications.
1mn de lecture
Free a bloqué 300 000 téléphones portables volés.
Free a bloqué 300 000 téléphones portables volés.

Depuis le début du mois de novembre, Free aurait procédé au blocage à distance de 300 000 smartphones, a révélé Le Journal du Dimanche. Ces téléphones avaient tous été proposés en location par l’opérateur à des abonnés qui auraient cessé de payer les mensualités sans les restituer. Les considérant comme volés, le groupe de Xavier Niel a décidé de les blacklister.

Le hic, c’est que la plupart ont changé de mains ! Ils ont été revendus – depuis déjà deux ans pour certains – sur la plateforme de petites annonces Le Bon Coin, les sites de e-commerce Amazon ou Cdiscount et dans des magasins de produits d’occasion comme Easycash ou Cash Converters.

Les acheteurs, qu’ils soient chez Free ou chez un autre opérateur, se sont retrouvés du jour au lendemain avec un téléphone inutilisable. En fait, Free a demandé l’inscription de l’IMEI (un numéro unique de 15 à 17 chiffres) de leur smartphone sur la liste des portables volés ou perdus.

Porter plainte contre le vendeur

Malheureusement, les possibilités d’action des victimes sont limitées. La police conseille de porter plainte contre le vendeur au commissariat ou à la gendarmerie en apportant un maximum de preuves de l’achat : confirmation de commande, facture, échanges de SMS avec le vendeur, etc.

De son côté, l’UFC-Que Choisir explique que si le vendeur est un professionnel, le consommateur peut se prévaloir de la garantie légale de conformité (articles L.217-4 et suivants du Code de la consommation) pour obtenir le remplacement ou remboursement de son téléphone. Attention, cette garantie n’est valable que dans les 2 ans suivant l’achat.

> A LIRE : Lettre pour faire jouer une garantie de conformité

Sur Internet, de nombreuses victimes tentent de s’organiser pour faire pression sur Free Mobile pour retrouver l’accès à leur téléphone. Le groupe Facebook, Free m’a blacklisté, rassemble déjà plus de 1 500 personnes.

- Smartphones, tablettes : 10 conseils pour les sécuriser
- Internet : les meilleurs outils de contrôle parental

df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus