Arnaque : gare aux faux appels et e-mails au nom de l’Assurance maladie

L’Assurance maladie alerte le public sur la recrudescence d’appels téléphoniques frauduleux invitant à rappeler un numéro surtaxé et de faux mails destinés à collecter les coordonnées bancaires des internautes.
2mn de lecture
Des usagers reçoivent actuellement de faux mails les incitant à remplir un formulaire pour recevoir une nouvelle carte Vitale.
Des usagers reçoivent actuellement de faux mails les incitant à remplir un formulaire pour recevoir une nouvelle carte Vitale.

L’Assurance maladie met en garde les assurés contre des appels téléphoniques et e-mails frauduleux usurpant son identité.

Démarchage frauduleux par téléphone

Des Français ont reçu des messages téléphoniques de personnes se présentant comme faisant partie du personnel de l’organisme et leur demandant de rappeler leur CPAM à un numéro non officiel. Le but est de leur soutirer de l’argent en leur faisant appeler un numéro fortement surtaxé.

L’Assurance maladie rappelle que si elle contacte un assuré par téléphone, le numéro qui s’affiche est soit le 3646, soit le 05 53 35 62 37. Un appel émanant d’un autre numéro doit être considéré comme frauduleux. Par ailleurs, un employé de la Sécurité sociale ne demande jamais de coordonnées bancaires par téléphone.

Des mails frauduleux

Ces derniers jours, des assurés ont également été la cible d’une tentative de hameçonnage ou phishing. Ils ont reçu un faux mail de l’administration française les invitant à remplir un formulaire afin de recevoir un nouveau modèle de carte Vitale. Or, il n’y a pas de nouvelle carte ! Seules deux versions existent : la première sans photo d’identité et la deuxième avec.

Pour inciter les internautes à répondre et à communiquer leurs coordonnées bancaires, le mail prend l’allure d’un document officiel. On y voit l’entête « service public », une Marianne sur fond tricolore et le logo de l’Assurance maladie.

Si vous recevez un mail de ce type, n’y répondez pas et supprimez-le ! Dans le cas où vous auriez communiqué vos coordonnées bancaires, prévenez immédiatement votre banque pour faire opposition.

> A LIRE : Phishing : en cas de négligence grave du client, la banque ne rembourse pas

Pour ne pas vous laisser piéger, retenez que l’Assurance maladie n’écrit jamais un e-mail en rouge et n’utilise pas de référence de dossier dans l’objet du courriel. Surtout, elle ne demande jamais la communication d’éléments personnels (informations médicales, numéro de sécurité sociale ou coordonnées bancaires) par e-mail en dehors de l’espace sécurité de votre compte en ligne Ameli.

Signalez les tentatives de phishing

Pensez également à signaler ce type de message sur le site du gouvernement dédié aux contenus illicites, www.internet-signalement.gouv.fr, à la rubrique escroquerie.

- Faire un achat en ligne en toute sécurité

- Cybersécurité : comment protéger sa vie privée ?

- Internet : les meilleurs outils de contrôle parental

df
Sarah Corbeel
Publié le