Arnaque : attention aux faux appels et courriers émanant de la douane

La direction générale des douanes alerte sur la recrudescence d’appels téléphoniques et courriers frauduleux qui réclament à des particuliers ayant investi dans des placements financiers, le règlement d’un impôt forfaitaire.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Des imposteurs démarchent des particuliers en se faisant passer pour des agents du Service national de douane judiciaire.
Des imposteurs démarchent des particuliers en se faisant passer pour des agents du Service national de douane judiciaire.

La Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI) met en garde contre la recrudescence de tentatives d’escroquerie reposant sur l’usurpation d’identité d’officiers de douane judiciaire (ODJ).

Des imposteurs se font passer pour des agents des douanes et contactent des particuliers ayant investi dans des placements financiers et leur demandent de régler un impôt forfaitaire correspondant à une fiscalité applicable à ces placements. Les appels sont généralement suivis de l’envoi par courrier de convocations, à en-tête du Service national de douane judiciaire (SNDJ).

Exemple de courrier ou mail frauduleux (source : Douane française) :

Contactez la douane en cas de doute

Le SNDJ est un service à compétence nationale, chargé exclusivement de missions de police judiciaire. Ses agents sont chargés de rechercher et constater des infractions. « Le recouvrement de la fiscalité applicable aux revenus financier n’entre pas dans le champ de ses attributions », précise la douane dans un communiqué.

En cas de doute sur l’émetteur de l’appel ou l’authenticité de la convocation, la douane conseille aux particuliers de contacter le numéro de téléphone suivant : 09 70 28 10 00 (prix d’un appel local) ou par formulaire de contact.

- Automobiliste : attention à l’arnaque à l’horodateur

- Fraude à la carte bancaire : comment y faire face ?

- Arnaque par courriel : comment l’éviter ?

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :