Une prime Covid de Noël de 1 000 € pour les aides à domicile

En déplacement à Toulon, dans le Var, ce mardi, le chef de l’Etat Emmanuel Macron, a annoncé le déblocage de 160 millions d’euros de primes Covid pour les professionnels d’aide à domicile qui ont joué un rôle majeur pendant la crise sanitaire et le confinement. 

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Le gouvernement annonce 160 millions de primes Covid pour les professionnels d'aide à domicile. © byryo

Pour sa première sortie officielle de l’été, Emmanuel Macron s’est rendu ce mardi à Toulon, dans le Var, pour « rendre hommage » aux auxiliaires de vie à domicile pour personnes âgées ou handicapées, en première ligne face au Covid-19 et aux actuels épisodes de canicule.

Le président a souligné que l’ensemble des aides à domicile, infirmiers, infirmières à domicile, soignants ou accompagnants « qui permettent de vivre chez soi aux personnes âgées ou en situation de handicap » ont joué « un rôle essentiel dans la période du Covid » en apportant les repas et les soins au domicile des personnes le nécessitant.

160 millions d’euros de prime Covid

Il a reconnu que l’ensemble de ces personnels, « ces femmes et ces hommes ont été les oubliés de la prime Covid ».

Pour remédier à cette situation, le gouvernement a décidé de « reconnaître pleinement le rôle de tous les aides à domicile pendant la crise du Covid » en annonçant une prime Covid de 160 millions d’euros à ces personnels. Cette prime sera financée à hauteur de 80 millions d’euros par l’Etat et à 80 millions d’euros par les départements. 

La somme sera d'un montant de 1 000 € par personne pour les 320 000 aides à domicile que compte le pays. Elle sera versée avant Noël. 

Un message de solidarité pour les personnes fragiles

Emmanuel Macron a déclaré vouloir « envoyer un message de solidarité de la Nation » pour toutes les personnes fragiles en France.

On compte actuellement dans le pays 800 000 personnes dont l’âge justifie d’une aide à domicile mais aussi un peu plus de 300 000 personnes handicapées « qui ont aussi besoin d’aide », a précisé le chef de l’Etat.

Il a conclu en affirmant que l’État « s’engage pour accompagner les personnes aidées à domicile le plus longtemps possible, à avoir la vie la plus normale possible » parce que c’est un objectif gouvernemental que « d’avoir une nation inclusive qui permette à chacune et chacun de vivre épanoui chez soi »

df
Claire Plisson
Publié le

Partager cet article :