Privatisation de la Française des jeux : comment acheter des actions ?

La privatisation de la Française des jeux va débuter le 7 novembre. Les Français et les investisseurs pourront souscrire à des actons FDJ jusqu’au 20 novembre.
1mn de lecture
© Eric Gaillard-Reuters

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé dans Le Journal du dimanche que la privatisation de la Française des jeux débutera le 7 novembre prochain. Le gouvernement espère attirer de nombreux actionnaires individuels. « Les Français et les investisseurs pourront souscrire à des actions FDJ entre le 7 et le 20 novembre. Je souhaite que cette privatisation soit un succès populaire et que le plus grand nombre y participe », a déclaré le ministre.

Actuellement détenteur de 72 % du capital de la FDJ, l’État n’en conservera plus que 20 % à l’issue de l’opération. Le gouvernement souhaite tirer plus d’un milliard d’euros de cette privatisation, a indiqué la PDG de l’opérateur Stéphane Pallez. Mais Bruno Le Maire a refusé de fixer un chiffre : « donner un objectif revient à fixer une limite, et je ne veux pas fixer de limite à notre ambition ».

Le prix des actions n’est pas encore fixé

La fixation du prix des actions de la FDJ se fera selon l’état du marché. « Pour les particuliers, sous réserve de validation par l'Autorité des marchés financiers, une action gratuite sera accordée pour 10 actions achetées, si ces actions sont conservées dix-huit mois », a précisé dans Le JDD Bruno Le Maire. « Je souhaite par ailleurs qu’une décote de 2 % sur le prix de l’action achetée soit appliquée ».

Pour souscrire, vous devrez vous rapprocher de votre banque ou de votre intermédiaire financier.

df
Sarah Corbeel
Publié le