Privatisation de la Française des jeux : comment acheter des actions ?

La privatisation de la Française des jeux va débuter le 7 novembre. Les Français et les investisseurs pourront souscrire à des actons FDJ jusqu’au 20 novembre.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© Eric Gaillard-Reuters

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé dans Le Journal du dimanche que la privatisation de la Française des jeux débutera le 7 novembre prochain. Le gouvernement espère attirer de nombreux actionnaires individuels. « Les Français et les investisseurs pourront souscrire à des actions FDJ entre le 7 et le 20 novembre. Je souhaite que cette privatisation soit un succès populaire et que le plus grand nombre y participe », a déclaré le ministre.

Actuellement détenteur de 72 % du capital de la FDJ, l’État n’en conservera plus que 20 % à l’issue de l’opération. Le gouvernement souhaite tirer plus d’un milliard d’euros de cette privatisation, a indiqué la PDG de l’opérateur Stéphane Pallez. Mais Bruno Le Maire a refusé de fixer un chiffre : « donner un objectif revient à fixer une limite, et je ne veux pas fixer de limite à notre ambition ».

Le prix des actions n’est pas encore fixé

La fixation du prix des actions de la FDJ se fera selon l’état du marché. « Pour les particuliers, sous réserve de validation par l'Autorité des marchés financiers, une action gratuite sera accordée pour 10 actions achetées, si ces actions sont conservées dix-huit mois », a précisé dans Le JDD Bruno Le Maire. « Je souhaite par ailleurs qu’une décote de 2 % sur le prix de l’action achetée soit appliquée ».

Pour souscrire, vous devrez vous rapprocher de votre banque ou de votre intermédiaire financier.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :