Prime Macron : l’Urssaf accompagne les TPE pour mettre en place un accord d’intéressement

L’Urssaf propose un nouveau service en ligne gratuit pour accompagner les petites entreprises dans la rédaction et la conclusion d’accords d’intéressement. Elles ont jusqu’au 31 août pour le mettre en place si elles veulent verser à leurs salariés une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat de 2 000 euros.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Deagreez

Après la mise à disposition d’accords types d’épargne salariale par le ministère du Travail, c’est au tour de l’Urssaf, avec le soutien du gouvernement, de proposer un accompagnement personnalisé gratuit. L’objectif est d’inciter les petites entreprises à mettre en place un dispositif d’intéressement qui permet de motiver et fidéliser les salariés en les associant financièrement aux résultats de la société par le versement d’une prime. Car aujourd’hui, seulement 1,4 million des 9,6 millions de salariés des entreprises de moins de 250 personnes bénéficient d’un dispositif de partage des bénéfices.

Le service en ligne Mon-interessement.urssaf.fr s’adresse en priorité aux très petites entreprises (TPE) autour de 20 salariés. Il propose un accompagnement pas à pas de la planification de l’accord jusqu’au versement des primes.

Le site s’articule autour de trois fonctionnalités :

  • un calendrier personnalisable qui permet aux négociateurs dans l’entreprise de préparer les échéances des grandes étapes de l’élaboration de l’accord ;
  • le calcul de l’intéressement grâce à des formules simplifiées prêtes à l’emploi basées sur la progression du chiffre d’affaires et le montant du résultat comptable avant impôt ;
  • une aide en ligne à la rédaction de l’accord qui permet de générer un accord prêt à signer au format PDF.

Le site comporte également des informations pratiques sur la création de l’accord d’intéressement, son contenu, sa négociation et son renouvellement.

Bon à savoir 
​​​​L’intéressement est fiscalement avantageux : depuis le 1er janvier 2019, les entreprises de moins de 250 salariés ne payent aucune charge sur les sommes versées.

Un accord d’intéressement à conclure avant le 31 août

Les accords d’intéressement conclus d’ici le 31 août peuvent porter sur une durée inférieure à trois ans. Ils doivent cependant être d’une durée minimale d’un an et doivent être déposés sur la plateforme Téléaccords dans un délai de 15 jours, soit avant le 15 septembre 2020.

Les entreprises ont, par ailleurs, jusqu’au 31 août pour mettre en place un accord d’intéressement pour verser à leurs salariés une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, exonérée d’impôts et de prélèvements sociaux, d’un montant de 2 000 €. Jusqu’à 1 000 €, il n’y a plus besoin de conclure un accord d’intéressement.

La prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, dite prime Macron, peut être versée jusqu’au 31 décembre 2020.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :