Livret A : gare aux arnaques aux «placements alternatifs»

Le taux de rémunération à 0,5 % et le plafond du Livret A incitent les épargnants à se tourner vers des placements alternatifs aux promesses de rendement plus élevées. Une aubaine pour les escrocs.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Des sites peu scrupuleux vous attrapent avec de la publicité et des offres alléchantes. © Pixavril

« Nouveau placement à 7 % », « rendement 8 fois supérieur au Livret A »… Alors que le taux de rémunération du Livret A est passé de 0,75 % à 0,5 % le 1er février dernier, les publicités vantant des placements alternatifs sûrs, défiscalisés et à haut rendement se multiplient sur Internet. Il s’agit en réalité d’escroqueries. L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a identifié des bannières publicitaires, figurant notamment sur des sites d’information générale, qui incitent les épargnants à « placer leur argent sur des livrets dont la rémunération est très supérieure à celle des produits commercialisés par l’ensemble des acteurs autorisés ».

« Les bannières affichent parfois la photo d’un « livret » (carnet rouge, jaune…) et renvoient vers des sites internet frauduleux dépourvus de mentions légales ou usurpant celle d’un professionnel autorisé », prévient l’ACPR. Le but des escrocs est d’inciter les victimes à communiquer leurs données bancaires et à effectuer un versement. Une fois l’argent transféré, l’interlocuteur devient injoignable et il est impossible de récupérer son argent.

Exemple de fausse publicité

Une liste noire des sites à éviter

Pour vous aider à ne pas vous faire avoir, l’ACPR tient une liste noire des sites ou entités non autorisés à proposer des crédits, des livrets d’épargne, des services de paiement ou des contrats d’assurance. Elle vient d’y ajouter deux nouveaux acteurs qui font miroiter des placements au rendement élevé : https://epargnemalinfrance.com et https://epargnefrance.com.

Comment se protéger des offres frauduleuses ?

Avant tout investissement, il est vivement recommandé d’être vigilant. L’ACPR rappelle qu’il n’existe pas de rendement élevé sans risque élevé et conseille de vérifier soigneusement que la société est autorisée à opérer en France. Pour cela, il suffit de consulter le registre en ligne des agents financiers agréés (entreprises françaises et étrangères, autorisées à exercer des activités financières en France) ou celui des intermédiaires en assurance et en banque, le site Internet de l’ORIAS, et de regarder si elle ne figure pas sur l’une des listes noires publiées sur le site Assurance Banque Epargne info service (Abeis).

Que faire en cas de fraude ?

Si vous avez été victime d’une fraude, déposez plainte via le formulaire en ligne du ministère de l’Intérieur dans les meilleurs délais et signalez-la sur le site du gouvernement consacré aux contenus illicites, www.internet-signalement.gouv.fr, à la rubrique escroquerie ou par téléphone en appelant le numéro mis en place par le gouvernement au 0 805 805 817, ouvert de 9 heures à 18 heures 30, du lundi au vendredi.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :