Les tarifs réglementés du gaz vont bondir de près de 10 % le 1er juillet !

1 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Evgen Prozhyrko - iStock

C’est une annonce qui peut s’apparenter à un petit coup de massue pour le porte-monnaie des ménages français : le 1er juillet prochain, les tarifs réglementés du gaz augmenteront de 9,96 % HT, d’après un communiqué publié par la Commission de régulation de l’énergie (CRE), ce vendredi 25 juin. 

Pour rappel, le 1er juin dernier, les tarifs réglementés du gaz avaient déjà été augmentés de 4,4 % par la Commission de régulation de l’énergie. 

Une hausse des prix mondiale

Dans son communiqué de presse, la CRE précise que cette augmentation des prix de près de 10 % est notamment due à « la hausse des prix du gazsur le marché mondial liée à la reprise économique », dans la mesure où, rappelons-le,  « 99% du gaz consommé en France est importé. »

De plus, cette hausse est également due « à la participation du gaz en faveur de la transition énergétique » conformément au dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE). 

Forte hausse sur le chauffage

Cela se traduit par une hausse moyenne de 2,8 % HT pour les ménages qui utilisent le gaz pour la cuisson, 6 % HT pour la cuisson et le chauffage et 10,3 % HT pour le chauffage seul, soit 1,54 million de clients.

A lire aussi