Vente entre particuliers : gare à cette arnaque virale sur Le Bon Coin

3 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© fizkes

Gare à vous si vous vendez des objets sur Le Bon Coin ! L’UFC-Que Choisir alerte sur une nouvelle escroquerie qui sévit actuellement sur le site de petites annonces en ligne. Des escrocs tentent d’arnaquer des vendeurs en faisant mine d’utiliser le système de paiement sécurisé de la plateforme.

Pour illustrer l’arnaque, l’association de défense des consommateurs rapporte l’histoire d’Elie, qui avait mis en vente un ordinateur haut de gamme à 1 850 euros sur Le Bon Coin. Peu de temps après avoir posté son annonce, il est contacté par un potentiel acheteur qui lui propose de le payer via le système de paiement sécurisé du site.

Après plusieurs échanges, l’acheteur informe Elie qu’il a procédé au paiement et qu’il devrait recevoir une notification de la plateforme lui confirmant la transaction. Quelques instants après, le vendeur reçoit, en effet, « un mail semblant émaner du Bon Coin, sur lequel figurent son nom, le prix payé, le descriptif de l’objet ainsi que l’adresse où expédier le colis afin de récupérer son argent », rapporte l’UFC-Que Choisir.

Mais, prudent, Elie décide, avant d’envoyer l’ordinateur, d’aller vérifier sur Le Bon Coin et sur les forums Internet le fonctionnement du système de paiement sécurisé. Il apprend alors qu’il aurait dû recevoir la notification de confirmation de paiement, non pas sur sa boîte mail, mais dans sa messagerie sécurisée sur Le Bon Coin.

La messagerie est, en effet, « surveillée par les services de la plateforme, alors qu’un mail, aussi convaincant soit-il, peut être émis par n’importe qui », souligne l’UFC-Que Choisir. Comprenant qu’il a affaire à un escroc, Elie met fin à la transaction et garde son ordinateur. Mais s’il a eu de la chance, d’autres vendeurs avant lui ont déjà été escroqués de cette manière.

Les réflexes pour ne pas se faire arnaquer

Malgré les systèmes de paiement sécurisés, l’association de consommateurs rappelle qu’il faut toujours faire preuve d’une grande vigilance lorsqu’on vend ou achète sur les plateformes de vente ou de location entre particuliers, car les arnaques y sont légion !

Pour éviter toute déconvenue, elle recommande :

  • d’échanger par le biais de la messagerie intégrée au site ;
  • de préférer une remise en mains propres ;
  • et, au moindre doute, de chercher des témoignages sur les forums et de demander conseil au service client ou de ne pas donner suite.

Les indices pour déceler une arnaque

Par ailleurs, plusieurs indices peuvent vous permettre de savoir que vous avez affaire à un escroc :

  • l’acheteur accepte de payer plus cher ou se dit prêt à payer les frais de livraison ;
  • l’adresse de livraison est un point relais. Si l’acheteur ne communique pas son adresse personnelle, « ce n’est pas très rassurant », juge l’UFC-Que Choisir ;
  • l’adresse du mail envoyé soi-disant par Le Bon Coin n’est pas celle utilisée normalement par la plateforme. Le Bon Coin envoie uniquement ses messages depuis les adresses @leboncoin.fr, @news.leboncoin.fr ou @messagerie.leboincoin.fr. Toute autre adresse est suspecte.
  • le mail comporte des fautes d’orthographe ou de grammaire.
A lire aussi