Indemnité inflation de 100 € : un million de Français pourraient ne pas la recevoir

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Yuliya

Annoncée fin octobre par Jean Castex pour soutenir le pouvoir d’achat des Français face à l’envolée des prix des carburants et de l’énergie, l’indemnité inflation de 100 euros a commencé à être versée depuis lundi dernier. C’est l’Urssaf qui assure directement ou indirectement son versement à plus de la moitié des 38 millions de personnes éligibles, celles dont les revenus sont inférieurs à 2 000 euros nets par mois.

En plus de rembourser aux employeurs l’indemnité qu’ils auront versée à leurs salariés via une déduction sur les cotisations sociales, l’organisme public se charge de distribuer directement l’aide aux travailleurs indépendants non agricoles et salariés à domicile. Au total, trois millions d’entre eux doivent la percevoir.

Un premier versement a été effectué le 16 décembre dernier à 660 000 indépendants, un autre est réalisé ce lundi 20 décembre à 380 000 salariés à domicile et 700 000 autoentrepreneurs doivent recevoir l’indemnité inflation à partir du jeudi 23 décembre.

Mais pour pouvoir verser l’indemnité à l’ensemble des bénéficiaires, l’Urssaf a absolument besoin de connaître leurs coordonnées bancaires. Or, un tiers ne les aurait pas communiquées, soit un million de personnes. « Il nous manque les coordonnées bancaires de 500 000 indépendants et de 500 000 salariés à domicile », a alerté ce lundi 20 décembre le directeur de l’Urssaf, Yann-Gaël Amghar, dans les colonnes du Parisien. « Si les personnes éligibles à la prime ne nous communiquent pas leurs coordonnées bancaires, ils ne recevront pas les 100 euros », poursuit-il.

Comment renseigner ses coordonnées bancaires ?

Une campagne de relance a été envoyée par mail et par courrier pour alerter les salariés à domicile et une autre sera effectuée début janvier à l’intention des indépendants. Il n’est, en effet, pas trop tard pour réagir. Il suffit de se rendre sur son compte personnel en ligne et de renseigner ses coordonnées bancaires.

La démarche s’effectue depuis le site :

En cas de difficultés, il est possible de téléphoner pour communiquer ses coordonnées bancaires. Une fois celles-ci connues, l’Urssaf procédera au versement de l’indemnité inflation à la fin du mois de janvier pour les salariés à domicile et d’ici le début du mois de février 2022 pour les travailleurs indépendants et autoentrepreneurs.

A lire aussi