Indemnité inflation : attention aux messages frauduleux

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Les CAF n’exigent aucune démarche pour verser l’indemnité inflation. - Pheelings Media

La Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a averti vendredi 4 février sur son compte Twitter d’une nouvelle fraude. Des courriels frauduleux demandent aux destinataires leur numéro de Sécurité sociale, soi-disant pour permettre le versement de l’indemnité inflation.

Typique des pratiques de hameçonnage (phishing), le message, assorti du logo utilisé par les caisses d’allocations familiales (CAF), indique :

Bonjour, La hausse généralisée des prix pèse sur le pouvoir d’achat des Français. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a décidé de vous verser une indemnité inflation en plus. Il s’agit d’une aide exceptionnelle et individuelle de 387 €, destinée à préserver le pouvoir d’achat des ménages. Les caisses d’allocations familiales verseront l’indemnité aux allocataires dont les revenus étaient inférieurs à 2 000 € net.

La Cnaf recommande de ne pas cliquer sur le lien, car « il s’agit d’une tentative d’escroquerie visant vos informations personnelles ».

Ne suivez donc pas la proposition du courriel frauduleux de « vous connecter à l’aide des treize premiers chiffres inscrits sur votre carte Vitale et de votre mot de passe habituel ».

Aucune démarche à accomplir pour recevoir l’indemnité inflation de la part de votre CAF

Pour les quelque 38 millions de personnes éligibles, l’indemnité inflation représente un montant de 100 € et non de 387 €.

Si votre CAF peut verser l’indemnité à certaines personnes depuis le 20 janvier, vous n’avez aucune démarche à accomplir dès lors que vous êtes titulaire :

  • du revenu de solidarité active (RSA) ;
  • de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • de la prestation partagée de l’éducation de l’enfant à taux plein (PreParE) ;
  • d’une aide personnelle au logement et étudiant non-boursier. 

Il faut avoir reçu de cette prestation au mois d’octobre 2021 pour bénéficier de l’indemnité inflation.

« Si vous exercez parallèlement une activité ou êtes dans une autre situation (salarié, retraité, étudiant boursier, travailleur indépendant), l’indemnité inflation est payée par l’employeur ou un autre organisme », explique la Cnaf sur son site.

Conseils de la Cnaf pour combattre le hameçonnage

La Caisse nationale des allocations familiales donne les conseils suivants dans l’hypothèse où vous recevez un message (courriel ou SMS) que vous jugez suspect reprenant le logo des CAF :

  • contactez votre CAF avant toute réponse ;
  • ne répondez pas au message, ne fournissez pas les données demandées, n’appelez pas le numéro de téléphone indiqué ;
  • ne cliquez ni sur les liens ni sur les boutons figurant dans le message, n’ouvrez pas les pièces jointes ;
  • signaler l’adresse du site frauduleux sur Phishing-initiative.fr/ ;
  • supprimez le message de votre boîte de messages ;
  • vérifiez fréquemment que les systèmes de sécurité de votre ordinateur et de votre téléphone portable sont à jour.

POUR ALLER PLUS LOIN