De nouvelles aides pour les jeunes à la recherche d’un emploi

4 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Jeune femme inquiète, bureau, ordinateur
© damircudic

C’est un léger coup de pouce aux jeunes chômeurs durement pénalisés par la chute de l’activité née de la pandémie de Covid-19 et des restrictions mises en œuvre pour y faire face. Alors que l’issue de la crise économique est incertaine, le gouvernement de Jean Castex a créé des aides financières à leur profit, par des décrets (n° 2020-1788, 2020-1789) du 30 décembre dernier parus le lendemain au Journal officiel. Ces mesures entrent toutes deux en vigueur le 18 janvier. Leurs conditions sont restrictives. Voici les règles en détail.

Pour les jeunes bénéficiant d’un accompagnement intensif par Pôle emploi ou par l’Apec

Qui peut avoir droit à cette aide ?

Il s’agit des personnes âgées de moins de 26 ans bénéficiant d’un accompagnement individuel intensif mené soit par Pôle emploi, soit par l’Association pour l’emploi des cadres (Apec).

Comment l’obtenir ?

Vous devez faire une demande expresse auprès de Pôle emploi. Votre situation et vos besoins sont pris en compte, examinés le cas échéant par la mission locale qui vous suit.

Vous êtes informé du montant de l’aide et la durée prévisionnelle de versement. Attention : ces deux éléments peuvent être révisés en cas d’évolution de votre situation et de vos besoins.

Quel est le montant versé ?

Le montant maximal mensuel équivaut à celui du revenu de solidarité active (RSA) pour une personne seule hors forfait logement, soit 564,78 € actuellement. Le montant total versé est plafonné à trois fois le RSA pour une personne seule par période de six mois, ce qui représente au plus 1 694,34 € pour une telle période, compte tenu du niveau actuel de l’aide. Le versement est possible seulement durant les périodes durant lesquelles vous ne percevez pas de sommes excédant un montant de 300 € par mois au titre de la rémunération d’un emploi ou d’un stage ou d’une autre allocation. 

L’aide est attribuée au plus tard le 31 décembre 2021 par Pôle emploi au nom et pour le compte de l’Etat.

Pour les jeunes diplômés anciennement boursiers de l’enseignement supérieur

Qui peut avoir droit à cette aide ?

Cette aide est réservée aux personnes âgées de moins de 30 ans et inscrits comme demandeurs d’emploi. Vous devez avoir obtenu un diplôme de l’enseignement supérieur de niveau 5 ou d’un niveau plus élevé, au cours des années civiles 2020 ou 2021. Le niveau 5 correspond à un bac + 2 : diplôme d’études universitaires générales (Deug), brevet de technicien supérieur (BTS), etc.

Vous devez en outre :

  • avoir bénéficié d’une aide sous conditions de ressources attribuée par l’Etat ou par les collectivités locales, au cours de la dernière année de préparation de votre diplôme, ce qui inclut les bourses d’enseignement supérieur sur critères sociaux ;
  • être immédiatement disponible pour occuper un emploi ;
  • n’avoir pas perçu une allocation versée par Pôle emploi.

Aucun cumul n’est ouvert avec le RSA ou avec l’allocation tirée de la garantie jeunes.

Comment l’obtenir ?

Vous devez adresser une demande d’aide à Pôle emploi. Il vous faut fournir une attestation sur l’honneur précisant que vous n’êtes pas en formation, que vous recherchez un emploi et que vous vous engagez à ne pas suivre une nouvelle formation visant à obtenir un diplôme du supérieur de niveau 5 ou d’un niveau plus élevé au cours de l’année universitaire qui suit l’obtention de votre diplôme.

D’autres pièces sont exigées :

  • une attestation de réussite délivrée par l’établissement qui vous a délivré votre dilpôme ;
  • une attestation de la qualité de titulaire de l’aide sous conditions de ressources versée durant la dernière année de vos études, mentionnant montant perçu ;
  • un justificatif de domicile.

Pôle emploi verse l’aide, au nom et pour le compte de l’Etat, durant le temps d’inscription à cet organisme. Le règlement est dû pendant quatre mois maximum. Aucun renouvellement n’est possible.

Quel est le montant versé ?

La somme due représente 70 % du montant mensuel de l’aide que vous avez perçue au cours de la dernière année de vos études. Un bonus de 100 € mensuels est dû si vous n’êtes pas domicilié chez l’un ou chez vos deux parents.

L’attribution de l’aide est ouverte jusqu’au 31 décembre 2021.

Un assouplissement des règles de la garantie jeunes

L’allocation tirée de la garantie jeunes peut désormais être cumulée avec la rémunération d’un emploi, d’un stage ou d’une allocation, si les sommes tirées n’excèdent pas 300 € par mois, prévoit un autre décret du 30 décembre, également paru le lendemain au Journal officiel. Ces modifications sont entrées en vigueur le 1er janvier.

Modalité du parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie, la garantie jeunes est conçue comme un accompagnement des jeunes ayant entre 16 et 25 ans et en situation de grande précarité. Elle doit leur permettre d’obtenir un emploi ou une formation.

A lire aussi