Comment prévenir les fraudes au chèque ?

Il s’agit du « moyen de paiement le plus fraudé », affirme la Banque de France. Des précautions peuvent être prises pour limiter les risques.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Le recours au chèque est en baisse.
Le recours au chèque est en baisse. © seanlockephotography

Le chèque est devenu en 2018 « le moyen de paiement le plus fraudé » dans le pays : la Banque de France l’affirme dans une étude publiée mardi 9 juillet. Un observatoire de l’institution évalue le niveau de fraude à 1 € sur 1 980 € de paiement.

Pour éviter la situation désagréable d’une fraude au chèque, la Banque de France fait différentes recommandations.

Conservez votre chéquier dans un endroit sûr

Ne prêtez votre chéquier à personne. Conservez-le dans un endroit sûr, dans la mesure du possible distinct de vos papiers d’identité.

Remplissez bien votre chèque

Indiquez toujours le nom du bénéficiaire et les montants en chiffres et en lettres sans laisser d’espace libre. Tirez un trait sur l’espace restant non utilisé.

Les ratures et surcharges doivent être évitées.

N’apposez jamais votre signature sans les mentions concernant le montant et le bénéficiaire.

Précautions particulières pour les bénéficiaires d’un chèque d’un banque

Vous bénéficiez d’un chèque de banque, dont le paiement est en principe garanti, pour un bien que vous vendez ? Vérifiez le filigrane, le même pour tous les chèques de banque.

Avant que la finalisation de la vente, contactez la banque émettrice. Recherchez les coordonnées de la banque par vous-même, sans vous appuyer sur celles figurant sur le chèque.

Consulter souvent et avec attention vos relevés de compte.

Opposition et dépôt de plainte

La Banque de France préconise aux consommateurs de faire opposition immédiatement après avoir constaté la perte ou le vol d’un chèque (à confirmer par courrier, de préférence recommandé avec avis de réception). Il faut aussi déposer plainte auprès de la police ou de la gendarmerie.

  • Pour en savoir plus, cliquez ici.
df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :