Arnaque bancaire : attention aux SMS frauduleux

Vous avez reçu un SMS d’un inconnu vous invitant à cliquer sur un lien ? Méfiez-vous, il s’agit sûrement d’une arnaque destinée à récupérer vos données de connexion bancaires pour vider votre compte en banque.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
© skynesher

L’association de consommateurs  qui défend les usagers des banques (Afub) met en garde les particuliers contre une arnaque par SMS en forte hausse cette année.

La technique frauduleuse consiste à envoyer un faux SMS contenant un lien. Si vous cliquez dessus, votre téléphone sera contaminé par un virus. Et si vous avez téléchargé sur votre smartphone l’application mobile de votre banque, ce malware va permettre aux escrocs de pouvoir récupérer vos données de connexion et de vider votre compte bancaire. Certains hackers n’hésitent pas également à usurper l’identité de votre banque et envoient un SMS vous invitant à mettre à jour votre application bancaire. 

61 000 cas d’infection en six mois

Si ce type d’arnaques n’est pas nouveau, leur nombre est en hausse de 40 % depuis 6 mois. 61 000 cas d’infection ont été recensés entre mars et octobre 2019. « C’est une très grosse préoccupation, a expliqué le président de l’Afub, Serge Maitre, sur RTL. C’est le deuxième sujet de réclamation que nous recevons. […] Cela laisse l’usager sans moyen, parce que c’est une fraude très sophistiquée ».

Si vous en êtes victime, il est facile de vous en rendre compte puisque les sommes prélevées par les hackers sont élevées. Le montant moyen de la fraude bancaire s’élève à 12 000 €. Dès que vous constatez un débit frauduleux, il faut contacter immédiatement votre banque pour faire opposition à tous les virements bancaires. Pour demander un remboursement des sommes dérobées, vous devez adresser une lettre recommandée au directeur de votre agence bancaire.

Si la banque refuse de vous rembourser, vous pouvez saisir le médiateur bancaire. Si le litige demeure après l'intervention du médiateur bancaire, vous pouvez saisir la justice. La juridiction compétente dépend des sommes en jeu dans le litige. Pour un litige inférieur ou égal à 10 000 €, c’est le tribunal d’instance. Au-delà, c’est le tribunal de grande instance.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :