APL : aucun bénéficiaire ne sera exclu du dispositif le 1er octobre

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Le seuil de versement minimum est abaissé à 10 euros.
Le seuil de versement minimum est abaissé à 10 euros. Le seuil de versement minimum est abaissé à 10 euros.

Le 22 juillet dernier, le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, annonçait la baisse des aides au logement (APL, ALF, ALS) de 5 euros par mois à compter du 1er octobre. Mais cette décision avait un effet pervers. Depuis 2007, toute aide au logement inférieure à 15 euros n’est plus versée. Par conséquent, 50 000 ménages – percevant entre 15 et 19 euros par mois - risquaient d’être privés de toute aide.

Actuellement, selon les données de la Cnaf (la Caisse nationale des allocations familiales), 20 224 bénéficiaires de l’Aide personnalisée au logement (APL), 8 415 allocataires de l’Allocation de logement à caractère familial (ALF) et 19 757 bénéficiaires de l’Allocation de logement à caractère social (ALS) touchent entre 15 et 19 euros d’aide mensuelle. Cela paraît peu, mais sur l’année cela représente entre 180 et 228 euros.

43 398 bénéficiaires supplémentaires

Afin d’éviter leur exclusion du dispositif à partir d’octobre, le gouvernement a donc décidé d’abaisser le seuil de versement minimum de 15 à 10 euros. Ainsi, une personne touchant aujourd’hui 19 euros d’APL continuera à être aidée. En revanche, elle ne percevra plus que 14 euros.

Résultat, le nombre de bénéficiaires ne diminuera pas, au contraire, il pourrait même augmenter. En abaissant le seuil à 10 euros, 43 398 personnes pourront prétendre à une aide au logement comprise entre 10 et 15 euros.

Pour connaître les conditions permettant de percevoir l’APL, l’ALF ou l’ALS, lisez notre article « Toutes les aides au logement baisseront de 5 euros par mois à partir d’octobre ».

A lire aussi