Admission post-bac : que faire si vous n’avez pas d’affectation ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, l’a admis jeudi 14 septembre : quelque 3 100 personnes inscrites sur la plateforme Admission post-bac (APB).
La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, l’a admis jeudi 14 septembre : quelque 3 100 personnes inscrites sur la plateforme Admission post-bac (APB). La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, l’a admis jeudi 14 septembre : quelque 3 100 personnes inscrites sur la plateforme Admission post-bac (APB).

La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, l’a admis jeudi 14 septembre sur les ondes de France Inter : quelque 3 100 personnes inscrites sur la plateforme Admission post-bac (APB) sont encore sans affectation et se trouvent dans l’incertitude quant à la formation qu’ils suivront durant l’année universitaire 2017-2018.

« Sur le dernier pointage, il y a une centaine de bacheliers généraux […] et toujours 3 000 bacheliers professionnels et techniques », a précisé Frédérique Vidal, citée par l’Agence France-Presse.

L’autorisation du tirage au sort

En raison de la forte demande dans certaines filières, des étudiants n’ont pu obtenir de réponses favorables à leurs vœux émis sur le portail APB. En prévision de ces tensions, entre les deux tours de l’élection présidentielle, le 24 avril, le gouvernement de Bernard Cazeneuve avait pris une circulaire pour autoriser la pratique du tirage au sort.

Les candidats qui n’ont pas trouvé de formation à l’issue des deux phases d’admission ou n’ayant transmis aucune candidature avant le 20 mars ont pu s’inscrire à la procédure complémentaire sur le site. Dans le cadre de cette dernière, vous pouvez saisir vos vœux de formation au plus tard jusqu’au 25 septembre à 23 heures 59. Les réponses vous sont données au plus tard le 30 septembre.

Si un établissement vous fait une proposition d’admission, vous disposez d’un délai de réponse de 24 heures. Lorsque ce délai est dépassé, l’établissement a le droit d’annuler sa proposition.

Contacts utiles

Vous pouvez vous adresser au numéro vert d’APB : 0 800 4000 70. Cette ligne non surtaxée est ouverte de 14 heures 30 à 17 heures.

Des syndicats étudiants proposent aussi des services de renseignements :

  • l’adresse électronique apb@farge.org mise en place par la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) ;
  • le site SOS inscription et le numéro vert 0 806 079 069 ouverts par l’Union nationale des étudiants de France (UNEF), l’Union nationale lycéenne (UNL), la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) et Passerelle lycée université solidaire (PLUS).

A lire aussi