Une retraite sur dix affectée d’une erreur de calcul

Une retraite sur dix affectée d’une erreur de calcul

Près d'une fois sur dix, l'Assurance-vieillesse a commis une erreur dans le calcul du montant des pensions de retraite liquidées en 2012, relève la Cour des comptes dans un rapport publié le 1er juillet.

Selon la Cour des comptes, la Caisse nationale d'assurance-vieillesse a commis des erreurs de calcul sur 9,1 % des pensions de retraite liquidées en 2012. La proportion concerne donc les personnes qui ont fait valoir leurs droits à la retraite l'année dernière.

En 2011, les dysfonctionnements étaient un peu moins fréquents : 7,5 % des pensions alors liquidées étaient affectées, relève la juridiction financière.

Des erreurs limitées sur le montant de la pension

Les erreurs peuvent favoriser ou au contraire pénaliser les retraités concernés.

Le plus souvent, l’écart avec le montant exact de la pension se limite à quelques euros.

Caisse de retraite Nord-Picardie, plus mauvaise élève

Le taux d’erreur n’est pas homogène dans l’ensemble des caisses régionales d’assurance-vieillesse. La caisse de Nord-Picardie se distingue ainsi par la plus forte proportion, au-delà de 20 % d'erreur sur les pensions liquidées l’année dernière. Les caisses du Languedoc-Roussillon, de Midi-Pyrénées et du Sud-Est se signalent elles aussi, avec un taux d’erreur de plus de 10 %.

Source : Cour des comptes ; Les Echos

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X