Slime : la recette de la pâte « maison » n’est pas sans risques

Slime : la recette de la pâte « maison » n’est pas sans risques
87 cas d’irritations et d’allergies cutanées ont été comptabilisés entre le mois de janvier et le 15 mai 2018. - © OryGonian

A l’approche des fêtes de Noël, les autorités sanitaires rappellent les risques liés à la préparation et à la manipulation de la pâte à malaxer Slime. Pétrie de manière prolongée, elle peut provoquer des irritations et allergies cutanées.

Très prisé des enfants et adolescents, le Slime, une pâte à malaxer gluante et élastique, n’est pas sans danger. Après une première alerte en mai dernier sur les risques de lésions cutanées liées à une manipulation prolongée de Slime "fait maison", l’Agence de sécurité sanitaire (Anses), la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la Direction générale de la santé (DGS) « appellent à rester vigilant ».

Atteintes de la peau et des ongles, brûlures, rougeurs, eczéma, démangeaisons… Sur les cinq premiers mois de l’année, le nombre de cas d’irritations et d’allergies cutanées signalées aux Centres antipoison a doublé par rapport à l’année dernière. 87 cas ont été comptabilisés entre le mois de janvier et le 15 mai, contre 91 en 2017, selon le rapport d’étude de toxicovigilance de l’Anses.

Les dangers du Slime "fait maison"

La pâte Slime peut être achetée sous forme prête à l’emploi, en coffret d’ingrédients à mélanger ou bien préparée à la maison à partir de lessives, de produits détergents, de colles, de solutions de lavage des yeux ou de lentilles de contact. De nombreux tutoriels ont été mis en ligne sur YouTube depuis 2016.

Or, « ces produits contiennent des substances pouvant présenter une toxicité pour la santé », comme notamment l’acide borique qui est toxique pour la fertilité et le développement de l’embryon. Leur manipulation « de manière répétée et prolongée peut être à l’origine de dermatites de contact sévères (inflammations de la peau) car ces produits peuvent contenir des conservateurs allergisants ou irritants cutanés », expliquent les autorités sanitaires dans un communiqué. « Certains solvants peuvent également provoquer des irritations des yeux, des voies respiratoires et sont toxiques pour le système nerveux central ».

14 produits retirés du marché en 2018

Qu’en est-il des pâtes Slime prêtes à l’emploi ? Sont-elles sans danger ? Commercialisées en tant que jouets, elles « évitent l’utilisation détournée de produits chimiques », indiquent les autorités sanitaires tout en rappelant de bien respecter les précautions d’emploi. La DGCCRF poursuit, par ailleurs, ses contrôles afin d’écarter du marché les produits non conformes à la réglementation. A ce jour, sur 44 pâtes Slime prélevées en 2018, 14 ont été retirées du marché et rappelées en raison d’une teneur en bore supérieur à la limite autorisée.

Dans tous les cas, il est recommandé de ne pas se frotter les yeux pendant sa manipulation et de bien se laver les mains après avoir joué avec. En cas d’exposition, vous pouvez appeler le centre antipoison le plus proche de chez vous.

A LIRE AUSSI :

- Piles bouton : un grave danger pour les moins de 5 ans

- Noël : 8 conseils pour acheter des jouets sûrs

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X
Et aussi sur Dossier familial