Santé, logement, numérique et investissement : les 21 nouvelles mesures en faveur du développement des zones rurales

Santé, logement, numérique et investissement : les 21 nouvelles mesures en faveur du développement des zones rurales
Avec ces nouvelles mesures, l'exécutif entend soutenir « son engagement en faveur des territoires ruraux afin de replacer les campagnes au cœur du projet pour la France et lutter contre le sentiment d’abandon que peuvent ressentir les habitants. » - Stéphane Lemire

En déplacement à Vesoul, François Hollande a annoncé 21 nouvelles mesures en faveur du développement des zones rurales. Renforcement du maillage des soins d’urgence, élargissement à 30 000 communes rurales du prêt à taux zéro, ou encore réforme de la dotation globale de fonctionnement… Le point sur ces dispositions. 

Pour le deuxième comité interministériel sur les ruralités (CIR), François Hollande n’a pas fait le déplacement seul. Douze membres du Gouvernement, dont le Premier ministre, l’ont accompagné ce lundi à Vesoul (Haute-Saône). Chaque ministre a visité, selon son portefeuille, une école primaire, une exploitation agricole, une résidence étudiante à énergie positive ou encore une agence Pôle emploi des environs de Vesoul.

Avec ce déplacement, l’exécutif entend soutenir «  son engagement en faveur des territoires ruraux afin de replacer les campagnes au cœur du projet pour la France et lutter contre le sentiment d’abandon que peuvent ressentir les habitants. » Lors du premier CIR, le 13 mars dernier à Laon (Aisne), 46 mesures, issues des Assises de la ruralité, avaient été annoncées. L’objectif : renforcer la présence de l’État dans les campagnes isolées. Aujourd’hui, six mois plus tard, le Gouvernement fait son bilan et annonce 21 nouvelles décisions en même temps.

Santé, logement, numérique et investissement : le point sur les 21 nouvelles mesures

  • Maillage territorial de santé

Dans son discours à Vesoul, le chef de l’État a déclaré que « d’ici 2017, personne ne sera à plus de trente minutes d’un service d’urgence. (…) Nous allons former 700 personnels d’urgence et installer des médecins en milieu rural. » Pour cela, le Gouvernement financera la formation à l’aide médicale d’urgence de 200 médecins coordinateurs du Samu supplémentaires par rapport aux 500 annoncés en mars dernier. L’État compte aussi sur la signature de « 1700 contrats pour favoriser l’installation de jeunes médecins. » 1000 maisons de santé seront en service d’ici 2017. En 2012, seules 170 maisons de santé existaient.

  • Logement : élargissement des communes éligibles au PTZ

Le dispositif prêt à taux zéro (PTZ) sera élargi à 30 000 communes rurales couvrant 90 % du territoire et 40 % de la population. « Ces communes gagneront en attractivité et obtiendront un nouveau levier pour réhabiliter leur centres-anciens », souligne le document récapitulatif des services du Premier ministre. Fin 2015, cette mesure sera adoptée dans le cadre du projet de loi de finances pour 2016. La mesure sera applicable dès janvier 2016.

  • Accès au numérique pour tous les Français

101 départements, contre 87 actuellement, seront inclus dans le Plan France Très Haut Débit dès la fin de l’année 2015. Avec ce plan, l’ensemble de la population pourra bénéficier du Très haut débit d’ici 2022.

L’État instaurera une obligation de couverture 4G pour quelque 22 000 kilomètres de voies ferrées à partir d’avril 2016. Puis, près de 150 000 foyers supplémentaires devront être connectés au haut débit. Il s’agit de foyers en zone enclavé ou reculé.

Un réseau national de la médiation numérique sera aussi mis en place.

  • Renforcer la mobilité

Parmi les 21 nouvelles mesures, le Gouvernement a annoncé la création de 100 plateformes de mobilité, le maintien des stations-service indépendantes qui « assurent le maillage territorial de l’offre de carburant » et l’installation de borne de recharge électrique tous les 50 kilomètres.

  • Un milliard d’euros pour les projets des communes

L’exécutif veut créer un fonds d’un milliard d’euros pour soutenir les projets portés par les communes et les intercommunalités. La moitié de cette somme sera consacrée à « des grandes priorités d’investissement définies entre l’État et les communes » (projets de transition énergétique, développement des énergies renouvelables, développement en faveur de la mobilité et de l’accueil de populations nouvelles…) L’autre moitié sera dédiée aux projets « spécifiquement dédiées aux territoires ruraux », notamment ceux en faveur de la revitalisation des bourgs-centres. 

  • Une dotation globale de fonctionnement plus lisible et plus juste

La dotation globale de fonctionnement sera réformée afin de « la rendre plus lisible et plus juste ». Il s’agit de la rééquilibrer quelle que soit la taille de la commune.

  • Un nouveau dispositif de zonage de revitalisation rurale (ZRR)

Un nouveau dispositif de zonage de revitalisation rurale (ZRR), plus juste et plus simple, sera mis en place.

  • 100% des écoles rurales couvertes par un projet éducatif territorial

L’objectif annoncé : atteindre 100% des écoles rurales couvertes par un projet éducatif territorial et faciliter le développement des activités périscolaires. L’exécutif compte aussi développer des conventions ruralité pour une école rurale de qualité.

  • Service public

Une centaine de maisons de service au public vont ouvrir d'ici fin 2015. 

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X