Retraites : quels sont les montants des pensions depuis le 1er octobre ?

Retraites : quels sont les montants des pensions depuis le 1er octobre ?
Le gouvernement d’Edouard Philippe a revalorisé de 0,8 % le montant des pensions de retraite du régime général de la Sécurité sociale. - © Vesna Andjic

Minimum contributif, allocation veuvage, pension de réversion… La revalorisation de 0,8 % des pensions du régime général au début du mois a eu un effet d’entraînement sur certaines sommes et prestations.

Le gouvernement d’Edouard Philippe a, le 1er octobre, augmenté de 0,8 % le montant des pensions de retraite du régime général de la Sécurité sociale, celui auquel cotisent les salariés du secteur privé, comme le prévoient une instruction interministérielle du 15 septembre et une circulaire de la Caisse nationale d’assurance vieillesse du 26 septembre. Cette revalorisation touche certaines sommes et prestations versées aux seniors, retraités ou non. Passage en revue.

Minimum contributif

Le minimum contributif, c’est-à-dire le montant plancher que peut percevoir une personne remplissant les conditions de la retraite à taux plein, a progressé.

Si vous justifiez de moins de 120 trimestres cotisés (30 ans), vous avez droit à une retraite minimale de 634,66 € net par mois ou 7 615,94 € par an.

Si vous disposez de plus de 120 trimestres cotisés, le montant s’élève à 693,51 € par mois ou 8 322,13 € par an.

Allocation veuvage

L’allocation veuvage, à distinguer de la pension de réversion, est de 607,54 € mensuels.

Elle peut être versée aux veufs et aux veuves de moins de 55 ans, à la retraite ou non, dont le conjoint a cotisé à l’assurance vieillesse durant au moins 3 mois dans l’année précédant le décès.

Le droit à l’allocation veuvage est soumis à un critère de revenus. Vos ressources perçues dans les 3 mois civils qui précèdent votre demande ne doivent pas dépasser 2 278,28 €, soit une moyenne mensuelle de 759,43 €.

Pension de réversion

Qu’il soit ou non retraité, le conjoint ou l’ex-conjoint d’une personne ayant cotisé au régime général peut avoir droit sous conditions à une pension de réversion.

Vous devez être âgé de plus de 55 ans pour l’obtenir.

Cette pension est en principe égale à 54 % de la pension du régime général que percevait ou qu’aurait pu percevoir le défunt.

Elle atteint au moins 286,14 € par mois ou 3 433,72 € par an, si votre conjoint ou ex-conjoint disposait de 60 trimestres d’assurance (15 années) ou davantage.

Le montant est réduit en proportion de la durée d’assurance si le défunt justifiait d’une durée d’assurance plus courte.

La pension de réversion est plafonnée à 10 591,56 € par an (882,63 € par mois).

Vos ressources annuelles brutes doivent être inférieures à :

  • 20 300,80 € pour les personnes seules ;
  • 32 481,28 € pour les personnes en couple.

Minimum garanti des fonctionnaires

Le minimum garanti, c’est-à-dire le niveau plancher de pension des fonctionnaires, s’établit à 1 167,32 € par mois si vous avez au moins 40 ans de service.

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X