Retraite, allocations familiales, tarif du gaz... ce qui change au 1er avril

Retraite, allocations familiales, tarif du gaz... ce qui change au 1er avril

Revalorisation des pensions de retraite et des prestations familiales, baisse du tarif du gaz... Découvrez tout ce qui change au 1er avril.

Retraites : revalorisation des pensions et nouveau prélèvement

Les pensions de retraite du régime général sont revalorsées de 1,3 % au 1er avril.

Les pensions de retraite complémentaire augmenteront également à cette même date, mais de façon limitée : + 0,5 % pour les cadres du privé (Agirc) et + 0,8 % pour les salariés du privé (Arrco). La valeur du point de retraite complémentaire est portée, au 1er avril 2013, à 0,4352 € (contre 0,4330 en 2012) pour l’Agirc et à 1,2513 € (contre 1,2414 en 2012) pour l’Arrco.

> Pour en savoir plus, voir notre article "Retraites complémentaires : hausse des cotisations et désindexation des pensions".

Par ailleurs, à partir du 1er avril 2013, une contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa) de 0,3 % sera prélevée sur les pensions de retraite et d’invalidité et les allocations de préretraite. Y échapperont :

  • ceux qui sont exonérés de taxe d’habitation,
  • ceux bénéficiant de l’allocation de solidarité aux personnes âgées, ou d’une allocation équivalente,
  • ceux percevant des pensions non imposables (pensions militaires d’invalidité ou de victime de guerre, retraite du combattant, pension temporaire d’orphelin).

Prestations familiales en hausse

Les prestations familiales augmentent de 1,2 % au 1er avril.

Rappelons qu'une réforme de ces allocations est actuellement en réflexion pour réduire le déficit de la branche famille de la Sécurité sociale. Bertrand Fragonard, président du Haut Conseil de la famille, doit rendre son rapport ainsi que des propositions à ce sujet le 4 avril prochain.

Lors de son intervention télévisée le 28 mars, le président de la République a affirmé que les allocations ne seraient pas fiscalisées et que le principe d'universalité des prestations ne serait pas remis en cause. En revanche, il souhaite qu'elles soient réduites à partir d'un certain niveau de revenus.

> Pour en savoir plus, voir notre article "Les allocations familiales seraient divisées par deux pour les familles aisées"

Légère baisse des tarifs du gaz

Les tarifs réglementés du gaz de GDF Suez baisseront de 0,6 % au 1er avril pour les ménages. Cette baisse viendra s'ajouter aux replis des tarifs gaziers de 0,5 % et 0,3 % déjà enregistrés le 1er février et le 1er mars. Ils avaient à l'inverse augmenté de 2,4 % le 1er janvier.

> Pour en savoir plus, voir notre article "Baisse de 0,6 % du prix du gaz en avril".

Contraception : du nouveau sur le remboursement

La gratuité des pilules de 1ere et 2e génération pour les jeunes filles âgées de 15 et 18 ans sera effective au 31 mars. Il en est de même pour l'interruption volontaire de grossesse (IVG) pratiquée par un médecin.

En revanche, les pilules contraceptives de 3e génération ne seront plus remboursées à compter du 31 mars 2013. Ce déremboursement fait suite aux révélations, en janvier 2013, sur les effets indésirables graves voire mortels liés à ce type de contraception.

> Pour en savoir plus, voir notre article "Le remboursement de la pilule et des moyens de contraception".

Fin de la trêve hivernale

La trêve hivernale prend fin au 31 mars. Cela signifie que des expulsions peuvent être mise en oeuvre à compter de cette date. La trêve devait se terminer au 15 mars mais avait été prolongée par la ministre du Logement, Cécile Duflot, en raison de la "situation exceptionnelle liée aux intempéries qui frappent un certain nombre de départements".

> Pour en savoir plus, voir notre article "Fin de la trêve hivernale : quel recours en cas d’expulsion ?"

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X