Rénovation énergétique : comment éviter les arnaques ?

Rénovation énergétique : comment éviter les arnaques ?
Pour réaliser vos travaux, choisissez uniquement une entreprise ayant reçu le label RGE. - © Halfpoint

Devis imprécis, travaux mal faits, faux logos… 57 % des entreprises de rénovation énergétique contrôlées en 2015 par la Répression des fraudes se sont montrées peu scrupuleuses à l’égard des particuliers. Quelques conseils pour éviter les abus.

Vous êtes sur le point d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique ? Soyez vigilant. Dans une enquête, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) épingle plus d’une entreprise contrôlée sur deux pour une anomalie au moins.

Les enquêteurs ont relevé des devis « incompréhensibles » et « imprécis », des travaux mal réalisés ou encore des particuliers pressés de verser un acompte avant la fin du délai de rétractation. Des entreprises malhonnêtes n’hésitent pas non plus à usurper des logos pour faire croire à une reconnaissance officielle. Cela dit, même parmi les entreprises qui ont réellement obtenu la mention « Reconnu garant de l’environnement » (RGE), délivrée par l’Etat, la moitié présentent des « irrégularités ».

Et quand les particuliers s’aperçoivent une fois les travaux terminés qu’ils ont été trompés, il est souvent trop tard pour réagir. Les sociétés changent souvent l’adresse de leur siège social ou se mettent en liquidation, précise la Répression des fraudes. Alors, si vous souhaitez isoler vos combles en toute sérénité, pensez à vérifier les compétences de l’entreprise et à faire faire plusieurs devis.

Optez uniquement pour une entreprise avec le label RGE

Choisissez une entreprise ayant reçu le label RGE. Ce dernier permet d’identifier les professionnels qualifiés pour des travaux de rénovation énergétique et dont les compétences sont reconnues en matière d’efficacité énergétique. Il doit comporter le numéro de SIRET, indiquer le domaine de compétences de l’artisan et être assorti d’une date de validité (valable pendant quatre ans et renouvelable tous les ans). Si un professionnel n’a pas reçu ce label, ne le retenez pas pour réaliser vos travaux.

Pour vous aider dans votre choix, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a recensé sur un site Internet, en fonction de la région ou du type de travaux, les 60 000 entreprises qui ont obtenu le label RGE. Sans lui, vous ne pourrez pas bénéficier d’aides financières (crédit d’impôt transition énergétique, Eco prêt à taux zéro, certificat d’économie d’énergie…), certaines étant par ailleurs conditionnées à un seuil de revenus.

Surtout, n’acceptez pas de proposition venant d’entreprises démarchant par téléphone ou à domicile, même si elles prétendent détenir le fameux label.

Faites plusieurs devis

Concernant les devis, il est conseillé d’en faire au moins trois afin de comparer les prix. Ne signez pas un contrat à la première rencontre. Faites des devis très détaillés avec le décompte en quantité et en prix de chaque prestation, matière et produit nécessaires à l’opération prévue.

Une fois le devis signé, il est toujours possible de se rétracter dans un délai de 14 jours à partir du lendemain de la signature si vous avez été démarché ou que le professionnel est venu à votre domicile à votre demande. Dans ces cas-là, vous devez le faire par courrier recommandé avec accusé de réception. Par contre, si vous avez signé un devis dans une foire ou un salon, il n’existe pas de délai de rétractation.

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X