Prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

Chaque année en France, 5 000 personnes sont victimes d’une intoxication due au monoxyde de carbone (CO), et 90 en décèdent. Voici les principales recommandations pour éviter les risques d’intoxication.

Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Il se diffuse très vite dans l’air et peut être mortel en moins d’une heure. La grande majorité des intoxications au monoxyde de carbone a lieu dans un logement et la chaudière est la source d’intoxication la plus fréquente. Elle peut se présenter sous une forme aiguë et nécessite alors une prise en charge d’urgence, ou sous une forme chronique, beaucoup plus difficile à repérer.

Afin de limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone au domicile, il est recommandé :

  • de faire vérifier et d’entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée, par un professionnel qualifié, avant l’hiver ;
  • d’aérer, tous les jours, au moins 10 minutes,
  • de maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et de ne jamais obstruer les entrées et sorties d’air ;
  • de respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion prescrites par le fabricant : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ; placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.

Pour en savoir plus, voir le site de l'INPES.

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X