Prélèvement à la source : attention aux usurpateurs du fisc

Prélèvement à la source : attention aux usurpateurs du fisc
La DGFiP publie des recommandations contre les courriels et appels frauduleux. - © alphaspirit

Des personnes malveillantes peuvent vous téléphoner pour vous vendre des services commerciaux.

Vous recevez un appel d’une personne prétendant travailler au sein de l’administration fiscale et vous proposant un rendez-vous pour soi-disant vous expliquer le fonctionnement de cette réforme de la collecte de l’impôt sur le revenu, entrée en vigueur le 1er janvier ? Il s’agit certainement d’un usurpateur du fisc qui souhaite vous vendre des services commerciaux.

Nous disposons du témoignage d’une femme (prénommons-la Aurélie) ayant répondu plusieurs minutes durant à des questions indiscrètes par téléphone. Notamment concernant ses revenus, sa profession, sa situation familiale ou son adresse électronique. Le faux agent du fisc a annulé l’entretien prévu après qu’Aurélie lui a indiqué ne pas être imposable.

Mais l’histoire n’a pris fin que le lendemain. Aurélie a reçu un courriel la priant de s’abonner à une lettre publicitaire éditée par une société en gestion de patrimoine, sans doute à l’origine de l’appel.

La mise en garde de la DGFiP

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) incite les contribuables à la prudence. « La DGFiP ne téléphone ni pour proposer des rendez-vous ni pour demander des informations », nous a-t-elle fait savoir vendredi 11 janvier.

« Le seul cas ou un agent appelle éventuellement à un usager, c’est pour lui confirmer un rendez-vous déjà pris par lui préalablement », précise cette administration du ministère de l’Economie et des finances, chargée de mettre en œuvre la retenue à la source. Conclusion à propos du témoignage d’Aurélie : « Il ne faut pas répondre à ces sollicitations ! »

  • Pour connaître les recommandations de la DGFiP contre les coups de fil et courriels frauduleux usurpant son identité, cliquez ici.

Vous pouvez, pour obtenir des conseils personnalisés sur le prélèvement à la source, contacter de (vrais) agents des Finances publiques, au numéro suivant : 0 809 401 401 (prix d’un appel local). Le standard est disponible du lundi au vendredi, entre 8 heures 30 et 19 heures. Mais, fortement demandé, il est très encombré, signalait, le jour de son ouverture, le 2 janvier, France Info, qui a tenté 9 fois de le joindre, sans succès.

> À LIRE AUSSI

Prélèvement à la source : qui sera débité le mardi 15 janvier ?

Prélèvement à la source : un numéro de téléphone non surtaxé en service dès le 2 janvier

Prélèvement à la source : tout sur l’impôt à la source

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X