Pôle emploi : attention aux arnaques !

Pôle emploi : attention aux arnaques !
Pôle emploi : attention aux arnaques ! - ©anyaberkut

Les offres d’emplois frauduleuses se multiplient sur le site de Pôle emploi, qui recommande à ses utilisateurs d’être très vigilants.

Cette année, Pôle emploi a repéré 4 700 offres d’emploi frauduleuses et a fermé 8 000 comptes d’entreprises en réalité inexistantes. Ces fausses annonces visent à voler les demandeurs d’emploi.

Les fausses annonces ne sont bien sûr pas nouvelles mais Pôle emploi a plus de difficultés à les identifier qu’auparavant. Offres bien présentées, avec peu ou sans fautes d’orthographe, elles ont tout l’air d’être vraies. Et depuis que les employeurs peuvent accéder aux CV des demandeurs d’emploi, elles ont augmenté. La mesure, censée faciliter la mise en contact candidat-entreprise, a aussi permis aux escrocs d’avoir à leur disposition une base de données de victimes potentielles.

Si on vous demande d’encaisser un chèque

Les arnaques les plus fréquentes consistent à demander au demandeur d’emploi d’avancer des frais avant que le faux employeur ne disparaisse avec l’argent ou à réclamer la copie des papiers d’identité et les coordonnées bancaires afin d’effectuer des achats frauduleux ou d’usurper l’identité.

Autre arnaque relevée : après une quelconque prestation, le soi-disant employeur envoie un chèque d’un montant supérieur à la somme convenue au chômeur, puis demande à la victime de reverser la différence par virement à un tiers, présenté comme un « associé ». Le chèque est en fait un chèque volé et le demandeur d’emploi perd l’argent qu’on lui a demandé de restituer.

Les chômeurs peuvent aussi recevoir des mails les invitant à participer à un concours organisé par Pôle emploi contre le versement d’une somme d’argent. Il s’agit toujours de tentatives d’escroquerie.

Leur nombre exact reste inconnu mais des centaines de demandeurs d’emploi se seraient laissés abuser. Pôle emploi reste la première plateforme de mise en ligne d’offres d’emploi et reçoit, chaque mois, près de 12 millions de visites, uniquement pour la recherche d’un travail.

Les offres d’emplois aux avantages multiples sont suspectes

L’établissement public invite ainsi les demandeurs d’emploi à être particulièrement vigilants. Il recommande de ne jamais donner ses coordonnées personnelles à un inconnu (numéro de sécurité sociale, RIB, numéro de permis de conduire, numéros de compte, de carte bancaire, codes d’accès à la boîte mail, etc). « Tout recruteur qui vous demanderait ce type d’information, avant même de l’avoir rencontré, doit être considéré comme suspect », indique Pôle emploi.

« Les emplois ne nécessitant aucune expérience qui promettent à la fois un salaire élevé et de multiples avantages », comme la possibilité de travailler depuis son domicile, sont suspects. Dans ce cas-là, contactez le site sur lequel l’offre est diffusée pour vérifier la véracité auprès du recruteur.

Pôle emploi indique aussi de n’accepter aucune rétribution, de quelque nature que ce soit, de l’éventuel futur employeur tant que le contrat de travail n’est pas signé. Enfin, si un recruteur propose, au cours d’un entretien, un poste différent de celui proposé dans l’annonce, il n’a peut-être pas réellement l’intention d’embaucher. « N’hésitez pas à demander toute précision qui vous semble utile afin de vous assurer que l’offre proposée est bien réelle et sérieuse ».

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X