Plus de 10 % de la population couverte par les minima sociaux

Plus de 10 % de la population couverte par les minima sociaux
Depuis la crise de 2008, le nombre d’allocataires de minima sociaux a bondi de 21,9 %. - © starfotograf

Près de 4 milllions de personnes percevaient l’un des neuf minima sociaux fin 2013, indique une étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). C’est 4,8 % de plus qu’un an plus tôt. 

Fin 2013, près de 4 millions de personnes étaient allocataires de l’un des neuf minima sociaux existant en France. Soit une hausse de 4,8 % par rapport à fin 2012 et de 9,8 % comparée à fin 2011. Depuis la crise de 2008, le nombre d’allocataires de minima sociaux a bondi de 21,9 %. En tenant compte des conjoints et des enfants à charge, 10,9 % de la population française est couverte par ces allocations.

+ 7,4 % d’allocataires du RSA socle en 2013

L’augmentation des allocataires de minima sociaux concerne davantage les hommes (+ 5,6 %) que les femmes (+ 4 %). « Cette hausse généralisée repose majoritairement sur la croissance du nombre d’allocataires de la partie socle du revenu de solidarité active (RSA) (+ 7,4 %) et, dans une moindre mesure, sur celle des effectifs de l’allocation de solidarité spécifique (+ 10,3 %) », indique la Drees dans son étude sur les minima sociaux. Deux hausses expliquées par « la dégradation de la conjoncture économique et l’évolution défavorable du marché du travail depuis la mi-2011».

Fin 2013, 1,81 million de foyers perçoivent la partie socle du RSA, soit 45 % de l’ensemble des allocataires de minima sociaux. En 2013, près de 9 milliards d’euros ont été alloués pour le RSA socle, soit un montant mensuel moyen par foyer bénéficiaire de 415 euros, indique l’étude de la Drees.

Chômage de longue durée et ASS

La hausse du nombre d’allocataires de minima sociaux repose aussi, mais « dans une moindre mesure », sur celle des effectifs de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS). Ce revenu, versé sous conditions de ressources et d’activité aux demandeurs d’emploi ayant épuisé leurs droits à l’assurance chômage, a bénéficié à 452 900 personnes fin 2013. La hausse des demandeurs d’emploi inscrits depuis plus de deux ans à Pôle emploi (+ 17,4 % entre fin 2012 et fin 2013 ; + 33 % depuis fin 2011) s’est répercutée sur le nombre de bénéficiaires de l’ASS : + 11,2 % en 2013 puis + 10,3 % en 2013.

En 2013, les allocations versées au titre de l’ASS représentaient 2,4 milliards d’euros, soit en moyenne 448 euros par mois et par allocataire.

Ralentissement de la croissance du nombre d’allocataires de l’AAH

Le nombre de bénéficiaires de l’allocations aux adultes handicapés lui aussi progresse (+ 2,5 %) « mais à un rythme moins soutenu que ces dernières années ». Entre 2007 et 2007, il augmentait de 4,2 % en moyenne par an, justifie la Drees. Deuxième minimum social en nombre d’allocataire après le RSA socle, 1,02 million d’allocataires le touchent fin 2013. « L’AAH contribue à hauteur de 0,7 point (sur 4,8) à l’augmentation du nombre total d’allocataires de minima sociaux entre fin 2012 et fin 2013 » pointe l’étude de la Drees.

Baisse continue des effectifs d’allocataires du minimum vieillesse

La baisse du nombre d’allocataires du minimum vieillesse se poursuit, note le document. Fin 2013, 557 800 personnes reçoivent une allocation du minimum vieillesse, soit 3,5 % de la population de plus de 60 ans et 14 % de l’ensemble des allocataires des minima sociaux.

« Le nombre d’allocataires du minimum vieillesse diminue en un an de 1,2 %, prolongeant une tendance de longue date », souligne la Drees. Si le départ à la retraite des générations nombreuses du baby-boom contribue à la hausse des effectifs, d’autres facteurs ont joué à la baisse : l’élévation du montant relatif des pensions de retraite, la baisse des effectifs d’actifs non salariés et le recul de l’âge légal de départ à la retraite, explique l’étude.

Dans les DOM, une personne sur trois est couverte par un minimum social

Dans les départements d’outre-mer (DOM), on compte 342 800 allocataires de minima sociaux, soit 8,5 % du total des allocataires en France. En un an, leur nombre augmente moins qu’en métropole,: + 3,6 % contre + 4,9 %. Depuis la crise de 2008, le nombre d’allocataires a augmenté de 14,5 % dans les DOM, contre 22,6 % en France métropolitaine.

« La couverture de la population des des DOM (hors Mayotte) par un minimum social reste plus de trois fois supérieure à celle de la population métropolitaine », indique l’étude. (...) En tenant compte des conjoints et des enfants à charge, plus dune personne sur trois (35 %) est couverte par un minimum social ».  

Le RSA socle et le minimum vieillesse restent les deux minima les plus répandus outre-mer. Ils sont respectivement versés à 59 % et 17 % des allocataires de minima sociaux, contre 44 % et 14 % en Métropole.

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X