Permis de conduire : les nouveaux titulaires doivent signer une charte

Permis de conduire : les nouveaux titulaires doivent signer une charte
La charte vise à sensibiliser les jeunes à la conduite responsable. - © pp76

Les heureux candidats au permis de conduire devront désormais signer une charte du conducteur responsable sur le site Internet de la Sécurité routière pour obtenir leur certificat d’examen.

Le ministère de l’Intérieur et la Sécurité routière ont mis en place mardi 4 décembre une charte du conducteur responsable. Tous les conducteurs novices devront lire et signer ce document avant d’obtenir leur certificat d’examen du permis de conduire (CEPC).

L’objectif est de sensibiliser les nouveaux conducteurs – et en particulier les jeunes – à une conduite responsable. Selon la Sécurité routière, près d’un quart des accidents corporels implique un conducteur novice, c’est-à-dire titulaire d’un permis de conduire depuis moins de trois ans. Les accidents de la route sont, par ailleurs, la première cause de mortalité chez les 18-25 ans.

Visionner une vidéo de prévention

Une fois l’examen pratique réussi, les candidats peuvent télécharger leur certificat d’examen du permis de conduire (CEPC), qui tient lieu de permis provisoire pendant quatre mois sur le site Internet de la Sécurité routière. Avant de le télécharger, ils doivent visionner une vidéo de prévention qui rappelle six conseils élémentaires de prudence :

- attacher sa ceinture, respecter les limites de vitesse

- ne pas utiliser son téléphone en conduisant

- ne pas boire d’alcool avant de conduire ou laisser le volant à une personne sobre

- ne pas conduire sous l’emprise de stupéfiants et penser à faire une pause toutes les deux heures en cas de long trajet.

> A LIRE : Sécurité routière : ce qui change en septembre

Quatre engagements

Ils peuvent ensuite signer la charte du conducteur responsable. En la signant, ils s’engagent à :

  • adopter, en toutes circonstances, une conduite responsable sur la route ;
  • ne prendre aucun risque, ni pour eux, ni pour les passagers, ni pour ceux dont ils croisent la route ;
  • à adopter une attitude bienveillante et protectrice envers les autres utilisateurs de la route ;
  • à porter une attention particulière aux usagers les plus vulnérables – piétons, cyclistes, deux-roues motorisés – en partageant avec prudence la route avec eux.

A LIRE AUSSI :

- Permis de conduire : une formation permettra de réduire la période probatoire

- Permis de conduire et carte grise : vos démarches sur Internet

- Rouler bien assuré