Permis de conduire : les mesures du gouvernement pour réduire son coût

Permis de conduire : les mesures du gouvernement pour réduire son coût
Le gouvernement a prévu 10 mesures pour rendre le permis de conduire plus accessible. - © dragana991

Comparateur en ligne des auto-écoles, plateforme en ligne pour s’inscrire à l’examen pratique, code de la route gratuit pour les volontaires du Service national universel… Le gouvernement a prévu 10 mesures pour rendre le permis de conduire plus accessible.

Un permis de conduire moins cher et moins long : c’est l’objectif de la réforme annoncée jeudi 2 mai par le Premier ministre, Edouard Philippe, et le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. « En moyenne, passer le permis de conduire, c’est 1 800 € et deux mois d’attente. C’est un obstacle à la mobilité de nos jeunes et à leur insertion professionnelle, a rappelé le chef du gouvernement. C’est pourquoi nous mettons en place des solutions concrètes pour faire baisser son prix de 30 % ».

Code de la route gratuit pour les volontaires du Service national universel

Dès juin, les jeunes engagés dans la phase de cohésion du Service national universel pourront préparer le code de la route via une plateforme Internet et passer l’examen gratuitement (le prix est fixé à 30 € par la réglementation).

Développer l’usage du simulateur de conduite

Le gouvernement va encourager l’apprentissage sur simulateur qui est plus rapide et moins coûteux que celui dispensé dans des conditions réelles. Pour cela, il va mettre en place une mesure d’incitation fiscale afin de permettre aux auto-écoles de s’équiper et augmenter, de 5 à 10 heures, la durée d’apprentissage pouvant être effectuée sur simulateur dans les 20 heures minimum de formation obligatoire à la conduite.

Développer l’apprentissage de la conduite sur boîte automatique

Autre mode de conduite encouragé : celui sur boîte automatique. Plus facile, il est aussi plus rapide puisque la durée minimale obligatoire de l’apprentissage de la conduite sur un véhicule équipé d’une boîte de vitesse automatique est de 13 heures au lieu de 20 heures sur un véhicule équipé d’une boîte manuelle.

Les nouveaux conducteurs qui auront obtenu leur permis de cette manière pourront conduire sur boîte manuelle au bout de 3 mois au lieu de 6 mois actuellement, à condition de suivre une formation de 7 heures dans une école de conduite ayant obtenu le label « école de conduite de qualité ». La mesure entrera en application d’ici la fin de l’année.

Favoriser l’accès à la conduite supervisée

Plutôt que de multiplier les heures en auto-école, les apprentis ayant échoué à l’examen du permis pourront choisir la conduite supervisée pour s’entraîner. Ce mode d’apprentissage, délivré par un accompagnateur ayant son permis depuis au moins 5 ans (parents ou autres proches), concerne encore trop peu d’élèves. Aucune formalité ne sera nécessaire, excepté celle d’obtenir l’accord de l’assureur. Seuls les candidats ayant un niveau de conduite insuffisant ne pourront pas y recourir.

Développer l’accès à la conduite encadrée

La conduite encadrée, dispositif réservé aux jeunes scolarisés âgés d’au moins 16 ans qui se destinent aux métiers de la route, va être étendu à ceux qui se préparent à exercer une profession pour laquelle l’obtention du permis de conduire B est indispensable (aide aux personnes, artisans effectuant des livraisons, etc.).

Moderniser l’épreuve pratique

A partir de janvier 2020, une plateforme de réservation en ligne des places d’examen pratique sera expérimentée dans 5 départements – l’Aude, la Haute-Garonne, le Gers, le Gard et l’Hérault – pendant 8 mois. Les candidats pourront choisir leur centre d’examen, une date et un créneau horaire parmi les disponibilités proposées ou s’inscrire à la file d’attente. Dans ce cas, un système d’alerte par mail et SMS indiquera les disponibilités possibles le moment venu. Pour effectuer ces démarches, ils devront se connecter au site de leur école de conduite, donner mandat à leur école ou s’inscrire seul en tant que candidat-libre.

Une plateforme gouvernementale pour choisir son auto-école

D’ici la fin de l’année, un comparateur en ligne permettra aux futurs conducteurs de sélectionner leur auto-école selon leurs propres critères. Pour chaque centre de formation, seront indiqués :

  • le nombre d’élèves présenté à l’examen,
  • le coût des prestations (forfait, prix d’une heure de conduite),
  • la durée précise d’une heure de conduite,
  • les taux de réussite des élèves à l’examen,
  • le nombre d’heures moyen pour réussir son permis,
  • le taux de présentation de candidats à l’examen (nombre d’élèves présentés par rapport au nombre d’inscrits à l’auto-école).

Un contrat-type va également être élaboré afin de faciliter les comparaisons des tarifs et prestations proposées par les écoles de conduite.

Création d’un livret de formation numérique pour suivre la progression du candidat

Ce livret numérique sera obligatoire et indiquera l’école de conduite où est inscrit le candidat, le ou les enseignants successifs, le nombre d’heures d’enseignement suivies et le niveau atteint. Il sera d’abord expérimenté à partir du 1er janvier 2020, puis généralisé.

Abaisser l’âge de passage de l’examen dans le cadre de la conduite accompagnée

D’ici la fin de l’année, les jeunes qui ont choisi la conduite accompagnée pourront passer l’épreuve pratique du permis de conduire B dès l’âge de 17 ans.

Renouvellement des questions du code de la route

Les questions actuelles du code de la route seront renouvelées afin de les adapter à tous les publics, y compris ceux les plus en difficulté.

A LIRE AUSSI :

- Sécurité routière : 6 conseils pour s’empêcher de téléphoner au volant

- Permis de conduire et carte grise : vos démarches sur Internet

Rouler bien assuré

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X