Pass Culture pour les jeunes : comment va-t-il fonctionner ?

Pass Culture pour les jeunes : comment va-t-il fonctionner ?
Depuis le 1er février, le Pass Culture est expérimenté dans le Bas-Rhin, le Finistère, l’Hérault, la Seine-Saint-Denis et la Guyane. - © Pass Culture

Depuis le 1er février, 10 000 à 12 000 jeunes français de 18 ans qui se sont portés volontaires peuvent expérimenter le Pass Culture. D’une valeur de 500 euros, il leur permet d’acheter des livres, d’aller au cinéma, au musée, au concert ou encore de visiter des monuments.

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, le Pass Culture est expérimenté depuis le 1er février dans cinq départements : le Bas-Rhin, le Finistère, l’Hérault, la Seine-Saint-Denis et la Guyane. L’idée est d’offrir 500 euros aux jeunes l’année de leurs 18 ans pour leur faciliter l’accès à la culture. Pour cette première phase de test, 10 000 à 12 000 jeunes âgés de 18 ans qui se sont portés volontaires dans les cinq territoires concernés vont en bénéficier.

Comment ça marche ?

Concrètement, le Pass Culture prend la forme d’une application mobile téléchargeable gratuitement. Il faut se créer un compte en certifiant son âge et en renseignant son territoire de résidence. Une fois activé, le compte est crédité de 500 € à utiliser directement depuis l’application.

Grâce à un dispositif de géolocalisation, le jeune peut découvrir les activités artistiques et culturelles proposées près de chez lui et réserver des places de cinéma, de concert, de théâtre, des entrées pour des expositions ou encore des cours de danse, de musique, de dessin, de chant. Il peut aussi acheter des biens culturels matériels et numériques (livres, CD, DVD, instruments de musique, abonnements à la presse en ligne, musique en ligne, jeux vidéo en ligne). Environ 1 000 acteurs culturels français proposent des offres culturelles (musées, associations, librairies, cinémas indépendants, des entreprises comme Deezer, Fnac, Canal+…).

Si la totalité des 500 € peut être utilisée pour s’offrir des sorties culturelles ou des cours de pratique artistique, les dépenses pour les biens culturels matériels et numériques sont plafonnées à 200 €.

L’expérimentation sera étendue cet été

Après trois mois de test, le ministère de la Culture effectuera un premier bilan afin d’améliorer l’application. En cas de résultats concluants, le Pass Culture sera étendu à d’autres territoires durant l’été 2019. « On va élargir l’expérimentation vers 50 000 jeunes, et notamment des jeunes qui ne sont pas volontaires », a précisé le ministre de la Culture, Franck Riester. A terme, ce sont près de 800 000 jeunes qui devraient pouvoir bénéficier chaque année de ce Pass à leurs 18 ans.

Le ministère de la Culture dispose d’un budget de 34 millions d’euros en 2019 pour expérimenter ce nouveau service. Une fois généralisé, le Pass Culture devrait coûter 500 millions d’euros, dont 20 % pris en charge par les pouvoirs publics.

Plus d’informations sur le site https://pass.culture.fr/.

A LIRE AUSSI :

- Accomplir une mission de service civique

- Apprentis : une aide de 500 euros pour financer le permis de conduire

- Le RSA jeunes pour les moins de 25 ans

- Rentrée étudiante : bien gérer les frais de la vie courante

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X