Les prix des logements anciens poursuivent leur hausse

Les prix des logements anciens poursuivent leur hausse
Les taux de crédit immobilier se situent à un niveau plancher record. - © AleksandarGeorgiev

Mais les montants ne s’envolent pas, malgré le bond du nombre de transactions provoqué par la chute des taux d’emprunt.

Les prix de l’immobilier ancien ont augmenté de 0,5 % entre janvier et mars 2016 par rapport au premier trimestre de l’année dernière. C’est ce qu’indique jeudi 26 mai l’Institut national de la statistique et des études économiques dans une enquête publiée à partir des données de notaires.

Une progression des prix sur un an est inédite « depuis début 2012 », souligne l’Insee, qui tempère toutefois ce constat : « Cela provient uniquement des maisons, dont les prix augmentent de 1,1 % par rapport au » premier trimestre 2015. 

Les prix des appartements, eux, baissent encore sur un an, « mais le recul s’atténue de nouveau » (- 0,2 %, après - 1,1 % au quatrième trimestre et - 2 % au troisième trimestre 2015).

Les prix des logements anciens ont crû de 0,7 % par rapport à octobre-décembre 2015 (1 % pour les maisons et 0,3 % pour les appartements). C’est « le troisième trimestre consécutif » d’augmentation.

Hausse du nombre de transactions

La reprise du marché, entamée « début 2015 » se confirme. Au mois de mars, « le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois est estimé à 818 000, contre 802 000 en décembre 2015. Ce volume […] est nettement plus élevé que celui réalisé un an auparavant (698 000 en mars 2015, soit + 17,2 %) ».

Un regain qui s’explique par la chute des taux de crédit immobilier, à un niveau plancher record.

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X