Les poissons d’eau douce sont-ils dangereux ?

Les poissons d’eau douce sont-ils dangereux ?

La consommation des poissons d’eau douce - anguille, carpe, silure, barbeau, brème - fortement bio-accumulateurs de PCB est déconseillée pour les femmes en âge de procréer. Pour les autres, la recommandation est : "pas plus de deux fois par mois".

Depuis 2006, des restrictions de pêche et des recommandations de consommation s’appliquent aux anguilles, carpes, silures, brèmes, barbeaux. La raison : ce sont les poissons les plus accumulateurs de PCB, un cocktail de substances chimiques qui peuvent avoir des effets sur le foie, la croissance et la reproduction. Elles sont classées « probablement cancérigènes pour l’homme ». Au niveau national, il est donc de recommandé de limiter la consommation de ces poissons d’eau douce fortement bio-accumulateurs, en particulier pour les femmes en âge de procréer.

Une étude visant à identifier le taux d’imprégnation sanguine aux PCB vient d’être menée auprès de 608 pêcheurs amateurs ou membres de leur foyer et de 16 pêcheurs professionnels. Résultat : très peu de participants dépassent le seuil d'imprégnation, car seuls 13 % des pêcheurs amateurs consomment anguille, carpe, silure, barbeau, brème plus de deux fois par an.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) recommande toutefois de limiter les consommations maximales de ces espèces d’eau douce à deux fois par mois. Des recommandations locales plus strictes pouvant coexister.

Communiqué de presse du 19 janvier 2012

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X