Les aides au logement seront-elles réduites ?

Les aides au logement seront-elles réduites ?

Un rapport remis au gouvernement préconise de réformer les aides personnalisées au logement (APL), jugées coûteuses pour les finances publiques et souvent inefficaces. Voici les mesures proposées.

Les aides au logement enregistrent un bilan qui n’est pas à la hauteur des attentes, selon un rapport remis au gouvernement, rendu public par le quotidien Les Echos du 30 janvier 2015.

En conséquence, les auteurs de ce rapport proposent de réformer les aides personnalisées au logement (APL). Voici les mesures préconisées :

  • Rendre inéligibles aux APL les logements dépassant un certain niveau de loyer et de superficie, et les ménages disposant d’un certain niveau de patrimoine ;
  • Mettre fin à la possibilité de rattachement au foyer fiscal des étudiants percevant une aide au logement ;
  • Moduler les APL en fonction du « taux d’effort » (le poids du logement/loyer dans le budget du ménage).

Une politique du logement coûteuse

Ces propositions émanent de trois corps d’inspection :

  • Le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) ;
  • L’inspection générale des finances (IGF) ;
  • L’inspection générale des affaires sociales (IGAS).

Le gouvernement avait demandé à ces trois inspections d’étudier la politique du logement, « extrêmement coûteuse pour les finances publiques (46 milliards d’euros en 2014) et régulièrement dénoncée pour son manque d’efficacité (…) et ses effets inflationnistes », indique Les Echos.

 

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X