Le malus automobile sera durci en 2019

Le malus automobile sera durci en 2019
Le malus automobile sera durci en 2019. - © LemonTreeImages

A partir du 1er janvier 2019, le malus automobile s’appliquera pour les véhicules émettant au moins 117 g de CO2 par km, contre 120 grammes cette année. En contrepartie, la prime à la casse et le bonus écologique pour l’achat d’un véhicule électrique seront maintenus.

Comme prévu, le malus écologique – la taxe sur l’achat d’un véhicule neuf polluant – sera bien durci en 2019. Le projet de loi de finances pour 2019, qui sera discuté à partir du 30 octobre à l’Assemblée nationale, détaille le nouveau barème qui sera appliqué dès le 1er janvier s’il est voté en l’état. L’objectif du gouvernement est de « favoriser l’achat de véhicules neufs émettant le moins de CO2 » et « décourager l’achat de modèles plus polluants ».

Le seuil d’émission de CO2 à partir duquel commencera à s’appliquer le malus sera abaissé à 117 g de CO2 par km en 2019, contre 120 g actuellement. Son montant débutera à 50 € et augmentera progressivement à chaque gramme supplémentaire jusqu’à atteindre le plafond qui reste inchangé, à 10 500 € pour les modèles émettant 185 g de CO2 par km ou plus.

En revanche selon le magazine Auto-moto, le barème du malus écologique ne sera pas indexé sur le nouveau protocole de mesures des émissions de CO2 WLTP appliqué à tous les véhicules légers neufs depuis le 1er septembre dernier. Afin de moins pénaliser les automobilistes, les constructeurs peuvent appliquer une étiquette « NEDC corrélée », qui affiche un niveau de CO2 compris entre l’ancien cycle de mesures NEDC et le nouveau WLTP.

Barème du malus auto 2019

Taux d’émission de dioxyde de carbone (en g de CO2/km)

Barème du malus en 2018

Barème du malus en 2019

< 117

0 €

0 €

117

0 €

50 €

118

0 €

55 €

119

0 €

60 €

120

50 €

65 €

121

53 €

70 €

122

60 €

75 €

123

73 €

90 €

124

90 €

113 €

125

113 €

140 €

126

140 €

173 €

127

173 €

210 €

128

210 €

253 €

129

253 €

300 €

130

300 €

353 €

131

353 €

410 €

132

410 €

473 €

133

473 €

540 €

134

540 €

613 €

135

613 €

690 €

136

690 €

773 €

137

773 €

860 €

138

860 €

953 €

139

953 €

1 050 €

140

1 050 €

1 153 €

141

1 153 €

1 260 €

142

1 260 €

1 373 €

143

1 373 €

1 490 €

144

1 490 €

1 613 €

145

1 613 €

1 740 €

146

1 740 €

1 873 €

147

1 873 €

2 010 €

148

2 010 €

2 153 €

149

2 153 €

2 300 €

150

2 300 €

2 453 €

151

2 453 €

2 610 €

152

2 610 €

2 773 €

153

2 773 €

2 940 €

154

2 940 €

3 113 €

155

3 113 €

3 290 €

156

3 290 €

3 473 €

157

3 473 €

3 660 €

158

3 660 €

3 853 €

159

3 853 €

4 050 €

160

4 050 €

4 253 €

161

4 253 €

4 460 €

162

4 460 €

4 673 €

163

4 673 €

4 890 €

164

4 890 €

5 113 €

165

5 113 €

5 340 €

166

5 340 €

5 573 €

167

5 573 €

5 810 €

168

5 810 €

6 053 €

169

6 053 €

6 300 €

170

6 300 €

6 553 €

171

6 553 €

6 810 €

172

6 810 €

7 073 €

173

7 073 €

7 340 €

174

7 340 €

7 613 €

175

7 613 €

7 890 €

176

7 890 €

8 173 €

177

8 173 €

8 460 €

178

8 460 €

8 753 €

179

8 753 €

9 050 €

180

9 050 €

9 353 €

181

9 353 €

9 660 €

182

9 660 €

9 973 €

183

9 973 €

10 290 €

184

10 290 €

10 435 €

> 184

10 500 €

10 500 €

> A LIRE : Voiture : quelle alternative au diesel pour vous ?

Maintien de la prime à la casse et du bonus écologique

Le nouveau barème du malus devrait permettre de dégager 570 millions d’euros de recettes qui permettront de financer la prime à la conversion (pour remplacer un vieux véhicule diesel ou essence) et le bonus écologique de 6 000 € pour l’achat d’un véhicule électrique neuf.

Les critères de la prime à la conversion « pourraient légèrement évoluer » d’ici la fin de l’année « afin de la rendre plus écologique » en 2019. Depuis le 1er janvier 2018, l’Etat propose une prime de 1 000 € pour les ménages imposables et de 2 000 € pour ceux non imposables pour la mise au rebut d’un véhicule diesel d’avant 2001 (de 2006 pour les ménages non imposables) ou d’un véhicule essence immatriculé avant 1997. La prime est portée à 2 500 € pour ceux qui remplacent leur ancien véhicule par un neuf électrique.

A LIRE AUSSI :

- Équipement auto : l’utile, l’agréable et le superflu

- Permis de conduire et carte grise : vos démarches sur Internet

- Achat d’une voiture avec options sur Internet : le client peut-il se rétracter ?

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X