Immobilier : un mauvais accès Internet freine l’achat

Immobilier : un mauvais accès Internet freine l’achat
54 % en moyenne des actifs interrogés déclarent avoir besoin d’une connexion Internet de qualité chez eux. - © Nikada

Près de 80 % des Français considèrent la qualité de la connexion web d’un logement comme un critère essentiel de choix, d’après un sondage OpinionWay. Connaître la performance numérique du bien avant d’acheter ou de louer les intéresse particulièrement.

Le numérique, essentiel au quotidien, est devenu un critère aussi important que le diagnostic de performance énergétique (DPE), l’emplacement ou la superficie lors de l’acquisition d’un logement.

Les Français sont ainsi 79 % à indiquer que l’absence de bonne connexion à Internet constitue un frein dans leur choix, d’après un sondage OpinionWay* publié vendredi 3 mars pour le groupe Ariase, spécialiste de la mobilité numérique pour les particuliers.

Que ce soit pour louer ou acheter, le jugement est le même, la qualité de la connexion est devenue primordiale. Dans le Sud-Ouest, le taux atteint même 83 % contre 77 % en Ile-de-France et dans le Sud-Est. Ce sont dans les communes de plus de 100 000 habitants (hors Paris et sa région) que les sondés sont les plus nombreux à considérer ce critère comme important (82 %). Dans les communes rurales, ils sont tout de même 76 % et dans celles comptant de 2 000 à 20 000 habitants, 79 %.

Avoir une bonne connexion pour travailler chez soi

En plus de vouloir surfer sur Internet pour leurs loisirs, les Français sont de plus en plus nombreux à l’utiliser chez eux pour travailler. Selon l’enquête, 54 % en moyenne des actifs interrogés déclarent ainsi avoir besoin d’une connexion de qualité. Un taux qui atteint 66 % chez les cadres. Et avec le développement du télétravail, cette attente devrait s’accroître.

Connaître la qualité de la connexion avant d’acheter

Si 81 % déclarent leur connexion satisfaisante, 90 % se plaignent malgré tout d’avoir déjà rencontré au moins un problème de lenteur ou de coupure. Parmi eux, « un Français sur quatre dans les zones rurales » n’est pas satisfait de sa connexion Internet et « avec les usages Très Haut Débit qui se multiplient (multi-écrans, télévision en 4K…), ce chiffre pourrait bien augmenter encore », pointe le sondage.

Aussi, 80 % se disent intéressés par la possibilité de consulter un diagnostic de performance numérique (DPN) avant d’acheter ou louer un bien immobilier. Ce dernier identifie les différents réseaux (fibre optique, câble, ADSL, radio, satellite) et les niveaux de débits.

Contrairement au diagnostic de performance énergétique (DPE), il n’est actuellement pas obligatoire. La société Ariase propose son DPN uniquement aux professionnels de l’immobilier. D’ici six mois, il devrait être disponible pour les particuliers qui vendent ou louent en direct leur logement.

* L’enquête a été réalisée fin janvier 2017 auprès de plus de 1 000 Français représentatifs de la population française.