Faux billets : comment les reconnaître ?

Faux billets : comment les reconnaître ?
Le nombre de faux billets en euros en circulation diminue. - © ThomasVogel

Quelque 262 000 faux billets ont été retirés de la circulation au deuxième semestre 2018, selon la Banque centrale européenne. Même si la probabilité de recevoir une coupure contrefaite est minime, voici une méthode simple pour distinguer une vraie d’une fausse.

Alors que plus de 22 milliards de vrais billets en euros circulent, quelque 262 000 fausses coupures ont été saisies au deuxième semestre 2018, a annoncé la Banque centrale européenne. Un nombre en recul depuis plusieurs années, puisqu’on en comptait 363 000 retirées de la circulation au second semestre 2017 et 445 000 au second semestre 2015.

Au cours de la deuxième moitié de l’année 2018, les billets de 20 et 50 € ont été les valeurs les plus contrefaites, représentant respectivement 22,7 % et 61,8 % des contrefaçons saisies. 96,7 % des fausses coupures ont été saisies dans les pays de la zone euro, 2,2 % dans les Etats membres n’appartenant pas à la zone euro et 1,1 % dans d’autres régions du monde.

Pour réduire encore leur nombre, de nouveaux billets de 100 et 200 €, comportant des signes de sécurité renforcés, seront mis en circulation le 28 mai prochain. Quant aux billets de 500 € accusés de favoriser les activités criminelles, 17 des 19 banques centrales nationales de la zone euro ont cessé de les émettre depuis dimanche 27 janvier 2019.

La méthode pour vérifier l’authenticité d’un billet

« La probabilité de recevoir une coupure contrefaite est minime », assure la BCE dans un communiqué. Par sécurité, vous pouvez vérifier l’authenticité de vos billets facilement grâce à la méthode « TRI », qui associe trois gestes : toucher, regarder, incliner :

  • Le toucher : la texture du papier doit être ferme et craquer sous les doigts et l’impression en relief au recto du billet doit être perceptible du bout du doigt ou avec l’ongle.

  • Regarder le billet : lorsqu’on regarde le billet par transparence, le filigrane présente un portrait d’Europe et la valeur du billet ; la fenêtre portrait, visible sur les deux faces, fait apparaître un portrait d’Europe, et sur le fil de sécurité doit apparaître la valeur du billet et le symbole €.

 

  • Incliner le billet : en effectuant un mouvement de haut en bas et de bas en haut, vous devez voir dans la bande holographique l’alternance entre la valeur du billet et le symbole € et la valeur du billet entourée de lignes arc-en-ciel. De même, le nombre émeraude, situé en bas à gauche, change de couleur selon l’inclinaison, passant du vert émeraude au bleu profond.

Que faire si vous êtes en possession d’un faux billet ?

Si vous pensez avoir un billet contrefait, contactez la police, la Banque centrale nationale ou votre banque.

A LIRE AUSSI :

- Mettre de l’argent de côté

- Arnaque : gare au billet sur le pare-brise de votre voiture

- Cash back : vous pourrez retirer jusqu’à 60 euros chez les commerçants

- Change, retrait d’espèces, paiement par carte… comment payer à l’étranger au plus malin ?