Etiquetage des fruits et légumes importés

Depuis le 1er février, l’affichage de la provenance des fruits et légumes, déjà obligatoire en caractères lisibles et visibles, doit désormais apparaître "en caractères d’une taille égale à celle de l’indication du prix".

L’objectif implicite est d’orienter le consommateur vers les productions nationales, au nom de l’emploi et du développement durable, car un peu plus de 50 % de la consommation française est importée.

Décret n° 2010-109 du 29 janvier 2010 (J.O. du 31).