Etes-vous concerné par une restriction d’eau ?

Etes-vous concerné par une restriction d’eau ?
Vingt départements sont visés par des arrêtés de restriction d’eau (au-delà de la simple vigilance), surtout dans l’ouest de la France. - © JHRS

Dans certaines zones frappées par la sécheresse, les pouvoirs publics ont décidé de limiter la consommation d’eau. Agriculteur ou particulier, en quelques clics sur un site gouvernemental, vous pouvez savoir si vous êtes touché.

Vous êtes agriculteur ou faites du jardinage ? Attention : vous êtes peut-être dans une zone où l’utilisation d’eau est restreinte. Vingt départements sont visés par des arrêtés de restriction d’eau (au-delà de la simple vigilance), surtout dans l’ouest de la France, recense vendredi 9 juin le site officiel Propulvia.

Pour savoir si vous êtes concerné, vous pouvez utiliser ce service édité par les ministères de l’Environnement et de l’Agriculture.

En page d’accueil de la plateforme, choisissez une zone géographique sur la carte de l’Hexagone ou dans la rubrique « Navigation ».

Vous prenez connaissance de l’éventuelle mesure de restriction et la date à laquelle elle doit prendre fin.

Quatre niveaux de restriction d’eau

Les différents niveaux sont :

  • la vigilance (information et incitation à économiser l’eau) ;
  • l’alerte, c’est-à-dire la réduction des prélèvements à des fins agricoles inférieure à 50% (ou l’interdiction jusqu’à trois jours par semaine), permettant notamment des mesures d’interdiction de manœuvre de vanne, d’activité nautique, l’interdiction à certaines heures d’arroser les jardins, les espaces verts, les golfs ou d’arroser sa voiture ;
  • l’alerte renforcée, soit la réduction des prélèvements à des fins agricoles supérieure ou égale à 50 % (ou l’interdiction supérieure ou égale à trois jours et demi par semaine), la limitation plus importante des prélèvements pour l’arrosage des jardins, des espaces verts, etc. (jusqu’à l’interdiction totale) ;
  • la crise, niveau de restriction le plus élevé. Les prélèvements pour la consommation d’eau potable ou l’usage d’eau par les hôpitaux et les pompiers sont toutefois encore autorisés.

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X