Drone : la carte des zones autorisées

Drone : la carte des zones autorisées
L’usage d’un drone au mépris des règles de sécurité est passible de poursuites pénales. - © piccaya

Les pilotes de drone de loisir disposent dorénavant d’une carte officielle pour savoir où ils ont le droit de faire voler leur engin radiocommandé.

Vous pilotez un drone ou allez en acheter un à l’occasion des fêtes ? Pour savoir où piloter votre appareil, vous pouvez consulter la carte officielle des zones autorisées et des zones interdites de survol à titre permanent, disponible depuis le début de la semaine sur le portail de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). La Direction générale de l’aviation civile a élaboré ce document avec le concours de l’IGN.

Un système de couleurs

Sur cette carte, un système de couleurs vous permet de savoir où et jusqu’à quelle hauteur vous pouvez utiliser votre engin radiocommandé, sauf exceptions. Les zones figurant en rose foncé sont interdites. Les autres couleurs indiquent que votre drone peut voler jusqu’à une altitude maximale de :

  • 30 mètres (rose clair) ;
  • 50 mètres (orange) ;
  • 60 mètres (jaune foncé) ;
  • 100 mètres (jaune clair).