Divorcé ou veuf : qui conserve la demi-part pour parent isolé ?

La demi-part pour parent isolé est supprimée cette année. Cependant, certains contribuables conservent cet avantage fiscal. Vérifiez qui bénéficie toujours de cette demi-part supplémentaire.

Mauvaise nouvelle pour les parents isolés (veufs ou divorcés) : la demi-part accordée à ceux ayant élevé seuls un enfant pendant moins de cinq ans est supprimée en 2014.

Cet avantage avait été progressivement réduit entre 2010 et 2013, son plafonnement étant passé de 855 € en 2010 (revenus 2009) à 120 € en 2013 (revenus 2012).

En revanche, pour ceux qui vivent seul et ont élevé seul pendant au moins cinq ans un enfant qui n’est plus à leur charge, ils conservent la demi-part supplémentaire, ce qui abaisse le montant de l’impôt à payer dans la limite d’un plafond fixé à 897 €.

Par ailleurs, les veufs et veuves qui élevent toujours des enfants bénéficient du même nombre de parts que les couples mariés ou pacsés ayant des enfants à charge, soit 2,5 parts par exemple pour une veuve avec un fils.

Cet avantage — une part supplémentaire correspondant à celle du défunt — est plafonné à 4 672 € en 2014, sans changement par rapport à 2013.

 

Et aussi sur Dossier familial