Déménagement : faire toutes les démarches à temps

Déménagement : faire toutes les démarches à temps
Un Français sur six a une mauvaise expérience du déménagement. - © shotsstudio

Parce qu’un déménagement ne se résume pas à faire des cartons, il est nécessaire de bien s’organiser. De la résiliation du bail au transfert du courrier en passant par l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, voici un planning de toutes les formalités à réaliser avant et après le jour J.

Un Français sur six a une mauvaise expérience du déménagement, selon un récent sondage réalisé par OpinionWay pour JeChange.fr, assistant personnel contre la phobie administrative. 40 % se disent stressés par la logistique et 32 % par la paperasse qu’il faut effectuer. Mais en anticipant, tout peut bien se passer.

TROIS MOIS AVANT LE DEMENAGEMENT

> Donner congé à son bailleur : pour une location vide, trois mois avant votre départ, vous devez adresser à votre propriétaire ou à l’agence immobilière une lettre de résiliation du bail par courrier recommandé avec accusé de réception et fixer un rendez-vous pour effectuer l’état des lieux. Il existe cependant de nombreux cas dans lesquels le délai pour donner congé à son propriétaire est limité à un mois.

> Inscrire ses enfants dans un nouvel établissement scolaire 

  • Si votre enfant est à la maternelle ou à l’école primaire

Vous devez prendre contact avec le directeur de l’école actuelle et lui demander un certificat de radiation. Muni de ce document, de votre livret de famille et d’un justificatif de domicile à votre nouvelle adresse (facture d'électricité récente, quittance d'allocation, titre de propriété ou contrat de location, photocopie de la quittance d'assurance du logement), vous devrez vous présenter à la mairie dans un délai maximum de 8 jours après votre déménagement si votre enfant a plus de 6 ans. La mairie vous fournira un certificat d’inscription. Vous pourrez alors vous présenter à la direction de la nouvelle école pour procéder à l’inscription définitive. Munissez-vous du certificat de radiation, du certificat d’inscription délivré par la mairie, du livret de famille et d’un document attestant que l’enfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge.

  • Si votre enfant est au collège ou au lycée

Vous devez demander à l’établissement où il est actuellement scolarisé un certificat de radiation.

Dans le cas où le futur collège ou lycée se trouve dans votre secteur d’après la carte scolaire, l’inscription relève du chef d’établissement et dépend de la capacité d’accueil. Si l’inscription est impossible faute de place, contactez la Direction des services départementaux de l’éducation nationale dont dépend votre domicile qui se chargera de l’affectation de votre enfant.

Dans le cas où vous souhaitez inscrire votre enfant dans un autre établissement public que celui du secteur, vous devez obtenir au préalable l’accord de la Direction des services départementaux de l’éducation nationale. En cas d’inscription dans un établissement privé différent de celui de votre secteur, vous prenez directement contact auprès du collège ou lycée.

Quelle que soit la procédure, vous devrez notamment fournir le certificat de radiation, un justificatif de domicile, la décision d’orientation, les bulletins scolaires de l’année écoulée, un certificat de vaccinations obligatoires et une fiche de renseignements concernant les parents.

A noter : Si vous déménagez en cours d’année, il peut être plus judicieux de terminer l’année scolaire dans le même établissement.

Il faut aussi penser, si nécessaire, à réorganiser la garde des enfants en dehors du temps scolaire.

> Organiser le déroulé du déménagement 

Pour éviter les risques de vol ou de détérioration du mobilier, vous pouvez faire appel à un déménageur professionnel. Celui-ci doit vous remettre un devis gratuit et est responsable en cas de perte ou de casse d’un objet. Pour savoir si l’entreprise est fiable, vérifiez qu’elle est bien inscrite au registre des transporteurs routiers de marchandises disponible sur le site du Ministère de la Transition écologique.

UN MOIS AVANT LE DEMENAGEMENT

> Résilier les contrats de gaz, d’électricité, du fournisseur d’accès Internet… par courrier recommandé avec accusé de réception en précisant bien la date de prise d’effet de la résiliation.

> Signaler votre changement d’adresse aux différents organismes

Pour l’assureur, la complémentaire santé et la banque, un simple courrier suffit.

Pour plusieurs organismes publics (caisses de sécurité sociale, caisses de retraite, services des impôts, Pôle emploi, carte grise…), le changement d’adresse peut se faire d’un seul coup sur Internet en passant par le téléservice public de Déclaration de changement de coordonnées

Le cas échéant, l’agence immobilière par laquelle vous passez, dispose peut-être d’un service de conciergerie gratuit à même de s’en charger.

Pensez aussi à modifiez vos abonnements de presse et de transports en commun. Enfin, prévenez votre employeur.

> Transférer votre courrier : au bureau de poste ou en ligne, il vous en coûtera 28,50 € pour 6 mois de réexpédition ou 51,50 € pour un an (hors pack déménagement plus cher).

> Prévenir la Caisse d’allocations familiales (CAF) : si vous bénéficiez de prestations de la CAF, vous devez signaler votre changement de situation depuis votre compte en ligne.

AU PLUS VITE APRES LE DEMENAGEMENT

> Signaler un éventuel dommage au déménageur (objet perdu ou endommagé) par lettre recommandée avec avis de réception.

> Actualiser votre carte grise.

> Changer si besoin de médecin traitant et adresser une nouvelle déclaration à votre caisse d’assurance maladie.

DANS LES SIX MOIS SUIVANT LE DEMENAGEMENT

> Demander votre prime de déménagement à la CAF ou la MSA

Vous pouvez toucher une prime de déménagement à condition de remplir les critères suivants :

  • avoir au moins deux enfants et en attendre un troisième (ou avoir déjà au moins trois enfants) ;
  • bénéficier de l’ALF (allocation de logement familial) ou de l’APL (aide personnalisée au logement) lors de l’installation dans le nouveau logement ;
  • déménager à une date comprise entre le premier jour du mois suivant le dernier jour du 3e mois de grossesse et le dernier jour du mois qui précède la date à laquelle le dernier enfant atteint l’âge de deux ans.

La prime versée est égale au total de la facture du déménageur avec un maximum de 988,61 € pour trois enfants et une majoration de 82,38 € par enfant supplémentaire. 

A lire aussi : A quelles aides au déménagement avez-vous droit ?

AVANT LE 31 DECEMBRE DE L’ANNEE EN COURS

> Procéder à l’inscription sur les listes électorales de votre nouvelle commune ou de votre nouvel arrondissement à Paris, Lyon et Marseille.

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X