Chômage, médicaments, temps partiel... ce qui change au 1er juillet

Chômage, médicaments, temps partiel... ce qui change au 1er juillet

Chômage, santé, mobiles, autoroutes... De nouvelles règles entrent en application au 1er juillet 2014. Découvrez également les hausses et les baisses de tarifs.

Allocation chômage : revalorisation de 0,7 %

L'allocation chômage est revalorisée de 0,7 % à partir du 1er juillet. Cette revalorisation concerne l’allocation minimale et la partie fixe de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE).

  • L’allocation minimale passe à 28,58 € par jour (contre 28,38 € par jour actuellement).
  • La partie fixe de l’ARE passe à 11,72 € par jour indemnisé (contre 11,64 € par jour actuellement). Elle s’ajoute à la partie proportionnelle de l’allocation qui équivaut à 40,4 % de l’ancien salaire.
  • Enfin, l'allocation d'aide au retour à l'emploi formation (AREF) est portée à 20,48 € par jour (contre 20,34 € actuellement).

Indemnisation des chômeurs : les changements

De nouvelles règles à l’indemnisation chômage se mettent en place à compter du 1er juillet 2014 pour deux ans. Elles s’appliquent aux demandeurs d’emploi du régime général.

Parmi les nouveautés :

  • le nouveau calcul de l’allocation chômage,
  • l’allongement du différé d’indemnisation,
  • les modalités d'indemnisation jusqu’à la retraite,
  • l'obligation de cotiser après 65 ans.

> Pour en savoir plus, voir l'article "Chômage, ce qui change à partir du 1er juillet 2014".

Temps partiel : 24 heures minimum par semaine

La loi de sécurisation de l'emploi de juin 2013 a instauré une durée minimale de 24 heures pour tous les contrats à temps partiel signés à partir du 1er juillet 2014.

À partir du 1er janvier 2016, tous les contrats à temps partiel en cours seront concernés.

Cependant, des dérogations sont permises.

> Pour en savoir plus, voir l'article "Le travail à temps partiel passe à 24 heures".

Smic : pas de coup de pouce

Cette année, le Smic ne fait pas l'objet d'un coup de pouce supplémentaire.

Comme le prévoit la loi, quand une hausse du Smic intervient, un coup de pouce supplémentaire peut être appliqué. C’était le cas en juillet en juillet 2012.

> Pour aller plus loin, voir l'article "Smic 2014 : montant et conditions".

Fin de vignettes sur les boîtes de médicaments

A compter du 1er juillet 2014, les vignettes pharmaceutiques disparaissent des boîtes des médicaments. Pour se repérer, les consommateurs verront à la place une mention"R" pour les spécialités remboursables et "R barré" pour les spécialités non remboursables.

Tous les médicaments sont concernés, y compris les prescriptions médicales facultatives (OTC).

L'information des patients sera présente sur le ticket vital donné par le pharmacien (les ordonnances devront être imprimées au dos de ce ticket).

Le taux de remboursement, qui est fonction du service médical rendu (SMR), sera matérialisé sur les boîtes de médicaments par un pictogramme : un cercle divisé en autant de sections que le médicament comporte d'indications.

A chaque niveau correspond un couleur :

  • vert important,
  • bleu modéré,
  • rouge faible,
  • noir insuffisant.

> Pour aller plus loin, voir notre "guide des médicaments".

Hausse des tarifs de dépannage sur autoroute

Au 1er juillet 2014, les tarifs de dépannage sur les autoroutes et routes express augmentent.

Sur les autoroutes et les routes expresses, le prix forfaitaire de dépannage par un garagiste agréé pour une voiture est de 122,84 € au 1er juillet 2014, contre 121,18 € auparavant.

En cas de remorquage, le prix passe à 151,90 €, au lieu de 149,85 €.

Dans les deux cas, la hausse tarifaire est de 1,37 %, soit le double du taux de l'inflation constaté entre mai 2013 et 2014.

> Pour aller plus loin, voir l'article "Si vous tombez en panne sur l'autoroute".

Baisse des coûts des appels, SMS et connexions Internet en Europe

Si vous vous déplacez au sein de l’Union européenne, passer ou recevoir des appels depuis un téléphone mobile coûte moins cher depuis le 1er juillet.

Le consommateur en déplacement paie au maximum :

  • 19 centimes hors taxe la minute pour passer un appel,
  • 5 centimes HT la minute pour recevoir un appel,
  • 6 centimes HT pour envoyer un SMS,
  • 20 centimes HT le mégaoctet (facturés au kilo-octet) pour télécharger des données ou naviguer sur Internet.

Ces plafonds tarifaires ont été instaurés par un règlement européen.

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X