Chômage : les salariés qui ont plusieurs employeurs mieux indemnisés

Chômage : les salariés qui ont plusieurs employeurs mieux indemnisés

Bonne nouvelle pour les salariés qui travaillent chez plusieurs employeurs : à compter du 1er octobre 2014, leurs droits s’améliorent en cas de cumul entre chômage et activité.

A compter du 1er octobre 2014, les droits des salariés ayant plusieurs employeurs s’améliorent en cas de cumul entre chômage et activité.

Par exemple, une femme de ménage qui travaille chez trois employeurs :

  • Elle perd son premier emploi qui lui ouvre des droits à indemnisation. Elle cumule alors une allocation et deux emplois.
  • Deux mois plus tard, elle perd son deuxième emploi. Jusqu’alors, Pôle emploi recalculait le montant de son allocation mais ne modifiait pas sa durée d’indemnisation fondée sur le premier emploi. Dorénavant la durée d’indemnisation fera aussi l’objet d’une révision.

Une condition supprimée

Par ailleurs, la condition jusqu’alors exigée pour percevoir une allocation -l’activité perdue doit représenter au moins 30 % du revenu global- est supprimée.

Au total, près d’un million de demandeurs d’emploi pourront prolonger leur indemnisation de 6 mois en moyenne et 120 000 personnes de plus pourront cumuler allocation et salaire chaque mois, selon l'Unedic.

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X