Ce qui change au 1er juillet

Ce qui change au 1er juillet
Les allocations chômage sont revalorisées à compter du 1er juillet - ©Charles Platiau

Comme chaque année, de nouvelles mesures entrent en vigueur au 1er juillet. Voici les plus importantes.

Baisse des allocations familiales : les allocations familiales diminueront pour 505 000 familles ayant au moins deux enfants, soit 10 % des 5 millions d’allocataires.

Elles seront divisées :

  • par deux pour les familles ayant deux enfants et gagnant entre 5 600 € et 7 500 € net par mois (+ 500 € par enfant supplémentaire, au-delà de deux) ;
  • par quatre pour les familles ayant deux enfants et gagnant plus de 7 500 € net par mois (+ 500 € par enfant supplémentaire, au-delà de deux).

Pour en savoir plus, lire notre article sur la réforme des allocations familiales.

Revalorisation de l’allocation chômage : l’allocation minimale passe à 28,67 € par jour (+ 0,3 %). La partie fixe de l’allocation chômage passe à 11,76 € (+ 0,3 %) par jour indemnisé. Elle s’ajoute à la partie proportionnelle de l’allocation qui équivaut à 40,4 % de l’ancien salaire.

Complémentaire-santé moins chère : les personnes qui perçoivent entre 720 € et 970 € par mois et qui peuvent donc bénéficier d’une Aide à la complémentaire santé (ACS , jusqu’à 550 € pour les plus de 60 ans) ont le choix entre 10 contrats-type moins chers, sélectionnés par le ministère de la Santé. "Les baisses de prix vont jusqu’à 45 %, ce qui peut représenter 300 € d’économie pour une personne seule », a déclaré la ministre Marisol Touraine.

Pour en savoir plus, lire notre article sur l'ACS.

Tiers-payant intégral : il s’applique aux bénéficiaires de l’Aide à la complémentaire santé (ACS) dès lors qu’ils ont souscrit un contrat de complémentaire santé sélectionné par le ministère de la Santé. Autrement dit, ces personnes-là n’auront plus rien à débourser chez le médecin. De plus elles sont exonérées du paiement des participations forfaitaires et des franchises.

Pour en savoir plus, lire notre actu sur le tiers-payant.

Baisse du tarif du gaz : les tarifs réglementés du gaz, pratiqués par DGF-Suez Dolce Vita, diminuent de 1,3 %.

Sécurité routière renforcée : les écouteurs, les oreillettes et les casques audio sont interdits au volant et au guidon. Le taux d’alcool autorisé dans le sang passe de 0,5 à 0,2 g/l pour les nouveaux conducteurs.

Pour en savoir plus, lire notre actu sur la sécurité routière.

Changement d’auto-école facilité : les candidats au permis de conduire qui souhaitent changer d’auto-école ne doivent plus payer de frais de transfert de dossier.

Pour en savoir plus, lire notre actu sur le changement d'auto-école.

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X