Autoroutes urbaines limitées à 90km/h: «Une nouvelle restriction à l’encontre des automobilistes»

Autoroutes urbaines limitées à 90km/h: «Une nouvelle restriction à l’encontre des automobilistes»
La limitation de la vitesse à 90 km / heure des autoroutes urbaines permettrait de faire diminuer la pollution de l’air. - © wastesoul

Dimanche, la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, s’est dite favorable à la limitation à 90 km/heure des autoroutes traversant des agglomérations, une demande du maire de Valence pour lutter contre la pollution de l’air. Pour Daniel Quéro, président de l’association « 40 millions d’automobilistes », une telle restriction ne fera qu’accroître le ras le bol des conducteurs.

Bientôt des autoroutes limitées à 90 km / heure ? Dimanche, la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, s’est montrée favorable à l’idée d’abaisser la vitesse sur les autoroutes traversant les villes, a indiqué son cabinet à l’AFP. Un soutien affiché au maire de Valence, Nicolas Daragon (Les Républicains), qui avait réclamé cette baisse dans un courrier mi-juillet. Toutefois, le ministère a précisé que la décision sera prise en « interministériel ». Fin juillet, l’élu avait également appelé quinze autres communes traversées par une autoroute à s’inscrire dans sa démarche.

D’après les données de l’institut de veille sanitaire mises en avant par l’élu de la Drôme, la réduction permanente de 110 km à 90 km/heure à proximité de sa commune permettrait d’éviter 55 décès par an liés à la pollution. Traversée par l’A7, « l’autoroute du Soleil », la ville de Valence subit la pollution atmosphérique due au transport routier.

«D’un seul coup, les automobilistes passeront de 130 à 90 km/ heure »

Pour Daniel Quéro, président de l’association « 40 millions d’automobilistes », ce coup de frein sur les autoroutes urbaines « ne fera qu’augmenter le ras le bol des Français. » « D’un seul coup, les automobilistes passeront de 130 à 90 km/ heure ! Bien sûr, il faut instaurer des mesures. Sauf que nous avons l’impression qu’il y a tous les jours une nouvelle restriction à l’encontre des automobilistes. »

Pour le président de « 40 millions d’automobilistes », on « continue de tirer sur les conducteurs » alors que « l’automobile reste encore très cher dans le cœur des Français ». D’après ses propos, le bilan atmosphérique n’est pas si mauvais. « En dix ans, les voitures consomment deux fois moins qu’avant. Paris est la ville dans laquelle on vit de plus en plus vieux. La qualité de l’air et de l’eau s’amélioreC’est un fantasme de dire que l’on va de plus en plus mal.»

Renouvellement du parc automobile et conduite apaisée

Pour réduire la pollution atmosphérique, Daniel Quéro explique qu’il « faut renouveler le parc automobile et adopter une conduite apaisée, sans accélération brutale ». Et non instaurer « toujours des mesures contraignantes ». Car, pour le représentant, « à force de tirer sur les automobilistes, les conducteurs n’achètent plus de voitures neuves. Certes, il y a évidemment le facteur économique. Mais les Français n’ont plus envie d’acheter de véhicules neufs, compte tenu du stress autour de toutes les mesures de sécurité routière. Or, le renouvellement du parc automobile par des voitures beaucoup moins polluantes permettrait une baisse des émissions de particules. »

Immobilier, droit au travail, retraite...
Besoin d’une réponse personnalisée ?
Nos experts sont là pour vous accompagner.

J'appelle au 0 890 712 713

Du lundi au samedi de 9h à 20h.
0,15 €TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C’est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

X